Entreprises

Marina de Rabat: Les indiscrétions du patron d’Eagle Hills Maroc

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5312 Le 11/07/2018 | Partager
La grande partie du programme immobilier de la Marina est livrée
L’hôtel Fairmont sera prêt l’année prochaine
mhamed_el_mrini.jpg
M’Hammed El Merini, DG Eagle Hills Morocco: «En plus du volet résidentiel, l’ambition de notre groupe est de faire de cette zone une destination privilégiée pour le shopping et les loisirs» (Ph EHM)

- L’Economiste: Vos chantiers à Rabat semblent aller bon train. Où en êtes-vous quant à leur état d’avancement?
- M’Hammed El Merini:
Eagle Hills développe au Maroc différents projets dont l’état d’avancement est en ligne avec nos prévisions. Bordé par l’océan Atlantique à l’ouest et par le splendide fleuve Bouregreg au sud, le projet de la Marina Morocco comprend un programme immobilier diversifié qui s’étend sur 395.000 m2. Le Front fluvial, avec des appartements de prestige aux dimensions variant entre 80-430 m2, a été entièrement livré. De même pour le front Marina qui propose de luxueux appartements de 130-320 m2. Sans oublier l’Odyssée, un édifice conçu par Norman Foster & Partner avec des surfaces jusqu’à 430 m2.

- Quand comptez-vous livrer La Cité des Arts et l’hôtel?
- La premier est en cours de livraison. Il s’agit d’une destination dotée de nombreux loisirs et commerces entièrement sécurisée autour de deux hectares de verdure.
Quant au Fairmont La Marina Rabat-Salé, un hôtel de 186 chambres et suites ainsi que 88 résidences de luxe, dont la superficie totale dépasse les 44.000 m2, sa livraison est prévue pour 2019. Enfin, notre second projet au Maroc, Rabat Square, est en bonne voie. Il bénéficie d’une situation exceptionnelle au cœur de Dar Es Salam, entre Souissi, Hay Riad et Bir Kacem, et incarne la nouvelle génération de l’immobilier haut de gamme au Maroc. 
 - Quel est le taux de commercialisation des projets déjà livrés?
- Nous ne communiquons pas de chiffres sur nos résultats et performances, mais je peux toutefois vous indiquer que le taux de commercialisation de nos projets livrés répond aux objectifs fixés.
 
- Vous avez confié récemment la construction de la première phase de Rabat Square à TGCC. Que vous apporte cette collaboration?
- Nous avons procédé fin janvier à la signature officielle avec TGCC du contrat de construction d’One Rabat Square et Via Rabat Square. Ce n’est pas le premier contrat que nous signons avec TGCC, qui travaille également avec nous sur d’autres grands projets. Nous sommes satisfaits de cette collaboration qui confirme une vision durable et partagée.
Bien évidemment, cette relation commerciale n’a pas de caractère d’exclusivité et nous restons ouverts à faire appel aux services d’autres entreprises, quand elles arrivent à nous offrir les meilleures conditions techniques et commerciales, ce qui est déjà le cas pour d’autres projets que nous développons.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc