Entreprises

TangerMed II: Compte à rebours avant le démarrage lancé

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5311 Le 10/07/2018 | Partager
Plus que 6 mois pour l’entrée en service du premier quai concédé à APM Terminals
Marsa Maroc suivra en 2020 avec un deuxième quai
A terme, le port deviendra un géant à l’échelle de la Méditerranée
tangermed_ii.jpg
 

Le port TangerMed II accélère la cadence à la veille de son entrée en service en janvier 2019. Un échéancier que les responsables du port entendent respecter à la lettre. 
Le premier à ouvrir le bal sera APM Terminals, selon Mohamed Arjouan, responsable en charge du projet de l’extension TangerMed II à l’Agence TangerMed (TMSA). L’exploitant avance à marche forcée dans l’aménagement des 1.600 m de quais qui lui ont été concédés. Actuellement il a reçu 6 des 12 portiques à grues ultramodernes qu’il compte exploiter. Trois autres sont déjà parties de Shanghai (siège de la ZPMC, l’un des principaux fournisseurs du secteur), le reste embarquera sous peu, précise Arjouan. Les grues font partie de la dernière génération de grues semi-automatisées et pilotables à distance, une aubaine pour les conducteurs de ces engins qui n’auront plus à souffrir des inconfortables positions de travail.
Le travail sur les terre-pleins avance, lui aussi, selon le planning prévu avec une première tranche de 400 m déjà finalisée, une deuxième le sera incessamment. Le reste sera entamé dès les prochains mois. 
Les tests d’exploitation ont démarré dans cette première section avec une barge louée qui fait office de porte-conteneurs. Au niveau des travaux maritimes, à la charge de TMSA, une première phase avait été terminée dès 2015 à la suite desquels ont démarré les travaux du concessionnaire fin 2016 (la convention de concession ayant été signée en mars 2016). 
Les travaux sur la deuxième phase ont démarré fin 2017. Ils s’étendront jusqu’en 2020. Cette partie du projet est constituée d’un quai de 800 m destiné à Marsa Maroc qui sera finalisé en juillet pour entamer dès lors les travaux de remblai au mois d’août prochain. Marsa Maroc pourra démarrer début 2020, promet Arjouan. Bon signe, les appels d’offres pour l’équipement des quais (grues, cavaliers et autres) ont déjà été lancés par l’exploitant marocain, note ce dernier. D’autres équipements et services sont en cours de mise en place. C’est le cas du nettoyage et entretien des plans d’eau et des raccordements télécoms dont les appels d’offres viennent d’être lancés pour leur part. 
Au niveau des investissements, le montant pour TangerMed II a atteint les 26 milliards de DH dont 14 pour TMSA et 12 pour les concessionnaires (APM Terminals avec 10 milliards de DH et Marsa Maroc avec 2 milliards). 
A noter que le quai de Marsa Maroc sera plus conventionnel avec des grues pilotées sur place. Mais sa principale différence est qu’il sera un quai multi-users, c’est-à-dire capable de traiter bateaux et containers de tous opérateurs maritimes.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc