Entreprises

Des «SuperCodeurs» dans les écoles publiques

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5305 Le 02/07/2018 | Partager
Un programme de formation Orange/ministère de l’Education
Objectif, faire des élèves des apprentis "informaticiens"
Le projet vise plus de 4.000 enfants dès la rentrée 2018-2019
super-codeur-005.jpg

L'introduction des nouvelles technologies dans les établissements scolaires va permettre aux élèves de se familiariser avec les outils de développement (Ph. L'Economiste)

En plus de la lecture et l’écriture, les enfants d’aujourd’hui doivent également apprendre à coder, un atout fort dans un monde où l’internet et les technologies de l’information et de télécommunications (TIC) occupent une place capitale. C’est dans cet esprit que s’inscrit la convention signée, vendredi dernier, entre le ministère de l’Education nationale et l’opérateur Orange Maroc.

Une convention qui va permettre le déploiement progressif dans les écoles publiques marocaines du programme phare «SuperCodeurs» d’Organe dédié à l’initiation à la programmation aux enfants et adolescents du Maroc. «Ce projet va renforcer les actions déjà lancées depuis 2006 par le ministère en vue de l’introduction des TIC dans le système d’enseignement», rappelle Youssef Belqasmi, SG du département de l’Education nationale.

Ce qui va permettre de contribuer à l’amélioration de la qualité du système d’enseignement, ajoute-t-il. «Ce projet permettra de contribuer à la diffusion des technologies auprès de la population», indique Yves Gauthier, DG d’Orange Maroc. Ainsi, les enfants pourront jouer un rôle d’intermédiaire auprès de leurs parents et réussir cette mission.

Aussi, le premier objectif du programme est d’initier les élèves (6e et 5e années du primaire) à coder et inventer leurs propres jeux à travers des interventions dans les écoles. Cela en s’inspirant des thématiques en relation notamment avec le développement durable.

Avant de s’ouvrir sur le grand public, près de 500 enfants ont bénéficié en 2017 du programme SuperCodeurs dont 400 des enfants des collaborateurs de l’entreprise. Une phase pilote a été entamée de février à avril derniers touchant près de 600 élèves dans 14 écoles dans les différentes régions du pays. L’année scolaire 2018-2019 sera la phase d’amplification du programme visant plus d’une centaine d’écoles avec plus de 4.000 bénéficiaires.

Au menu de cette convention figure aussi la formation des enseignants et des coordinateurs régionaux pour animer les ateliers dans les écoles. Ce qui va permettre aux élèves de se familiariser avec les outils de développement, et de réaliser leur premier projet ludique, est-il indiqué.

Sans oublier l’engagement d’Orange Maroc «à organiser, avec le ministère, des hackatons au niveau régional et national durant lesquels les enfants sélectionnés devront répondre à un enjeu des objectifs de développement durable».

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc