Régions

Fès: La CCIS prépare son forum économique

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5302 Le 27/06/2018 | Partager
Plus de 1.000 opérateurs attendus à la 2e édition, du 27 au 30 juin
Modèles de développement inclusifs, échanges, partenariats…au menu

Et de 2 pour l’Economic Forum de la Chambre de commerce d’industrie et de services (CCIS Fès-Meknès). La nouvelle version se déroulera à Fès et Meknès du 27 au 30 juin, sous le thème «Modèles de développement innovants dans des mondes en mutation».

Considéré comme l’événement phare du business au niveau régional, le forum économique de cette année réunira des décideurs régionaux et nationaux, diplomates, opérateurs, partenaires étrangers, institutions internationales et bailleurs de fonds.

«Notre objectif est de créer un espace d’échange et de réseautage propice au débat des stratégies nationales de développement et leurs déclinaisons régionales», indique Badr Tahiri, président de la CCIS Fès-Meknès.

Ce dernier ambitionne de positionner son institution comme acteur incontournable dans le développement économique régional. Il rappelle à juste titre «le succès de la première édition du forum économique Fès-Meknès qui nous a créé une dynamique de rencontres préparatoires et de side events à même de promouvoir la région et propulser son développement».

Signalons que l’édition 2017 du forum de la CCIS avait réuni plus de 500 opérateurs nationaux et étrangers, en présence notamment de Mohamed Boussaïd et Moulay Hafid Elalamy, respectivement les ministres des Finances et du Commerce et de l’Industrie. Ce dernier avait promis de redonner vie à l’ancien fleuron du textile, le Cotef, grâce à un investissement qui permettrait la création à terme de 6.000 emplois. Mais, un an plus tard, rien n’y fait.

En outre, l’édition 2017 a permis de révéler le potentiel de la région et diagnostiquer les secteurs porteurs. Celle de 2018 devrait activer les leviers de développement et passer à l’action. Notons que plus de 1.000 opérateurs marocains et étrangers ont confirmé leur participation.

«Nous voulons participer à l’esquisse des contours des modèles de développement innovants qui puissent répondre aux aspirations des citoyens et assurer une véritable croissance, inclusive et pérenne», estiment les responsables de la CCIS Fès-Meknès. En attendant, les indicateurs sociaux de la région restent «très alarmants».

A telle enseigne que le chômage dans cette circonscription touche 8,6% des jeunes (9,7% au niveau national). Chez la tranche d’âge 15-24 ans, ce taux est de 20,2%, soit le même qu’au niveau des autres régions. A noter que l’indice de pauvreté de la région est de 5,2% (au lieu de 4,9% à l’échelle du Royaume). S’agissant du volet économique, le climat d’affaires dans la région novice semble la pénaliser en matière de dynamique économique.

Celle-ci est principalement tirée par l’agroalimentaire, l’artisanat, le tourisme et l’industrie. En revanche, la région n’accueille que 9% du tissu productif national avec une prédominance des PME et ne contribue qu’à hauteur de 2,4% aux exportations nationales.

Un pont Asie-Afrique et des trophées

L’édition 2018 du forum économique sera marquée par l’organisation d’une rencontre, «We AfriCan», dédiée au développement en Afrique. Initiée sous la thématique «pour un pont Asie-Afrique», celle-ci portera sur les projections du développement économique au niveau continental. L’Indonésie est le pays d’honneur de cette édition. Pays dont le développement est boosté grâce à l’industrie et le développement technologique. Signalons enfin que des trophées seront attribués aux meilleures entreprises de la région dans 12 catégories différentes, dont les technologies innovantes, le marketing, et le tourisme. Pour y participer, il suffit de remplir le formulaire sur le site web de l'événement www.femefor.com onglet Trophées.

De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc