Competences & rh

Employabilité des jeunes: Les Career Centers dépassent la barre des 100.000 bénéficiaires

Par Karim Agoumi | Edition N°:5296 Le 19/06/2018 | Partager

Le modèle des Career Centers séduit de plus en plus d’étudiants et de stagiaires sous nos latitudes. Le programme, conçu pour aider les jeunes dans leur transition vers l’emploi, vient en effet de dépasser la barre des 100.000 bénéficiaires. Un succès qui repose en grande partie sur une offre diversifiée et sur des services numériques ciblés.

Créés depuis mai 2016 par l’agence américaine pour le développement international (USAID) et le ministère de la Formation professionnelle et de l’Enseignement supérieur, ces centres proposent tout d’abord aux intéressés des bilans d’orientation et des conférences d’information sur les principaux secteurs du marché pour ne pas réaliser d’erreur de parcours professionnel.

Egalement au programme, des séances de préparation et des formations aux soft skills pour intégrer le monde du travail en étant mieux armé. Des visites d’entreprises sont aussi incluses pour s’immerger dans le milieu professionnel. Des services auxquels les bénéficiaires peuvent accéder au sein des six centres pilotes, ayant déjà accueilli physiquement plus de 33.000 jeunes et regroupant un total de pas moins de 400 formateurs rattachés à plus de 173 partenaires dans le secteur privé.

Les Career Centers disposent, en outre, d’une solide palette de services virtuels. Le site du groupe regroupe en effet en un seul lieu l’ensemble des offres d’emploi et de stage publiées sur Internet… Une première au Maroc! Mais pas seulement. Le modèle comporte aussi une plateforme d’orientation et de préparation baptisée «Najahi» - littéralement mon succès – qui accompagne rigoureusement les jeunes.

Celle-ci propose en effet des modules d’e-learning ludiques et originaux plaçant l’utilisateur en situation réelle de recherche d’emploi. Des options qui ont déjà été essayées par pas moins de 800.000 visiteurs, dont 45.000 officiellement inscrits.

L’USAID ne compte néanmoins pas s’arrêter en si bon chemin. L’organisme, qui a atteint le nombre de 100.000 bénéficiaires prévus, compte ainsi améliorer intelligemment ses services et démocratiser le modèle sous nos cieux dans les années à venir.
R.G. avec Karim AGOUMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc