×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Le Marrakech Airshow de retour en octobre

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5295 Le 18/06/2018 | Partager
    L’événement fête ses 10 ans à la base militaire de Marrakech
    Dénicher les meilleures opportunités en Afrique, le leitmotiv de la 6e édition
    marrakech-airshow-095.jpg

    Comme chaque année, de grands shows aériens sont prévus du 24 au 27 octobre avec des présentations  aériennes animées notamment par l’équipe de voltige Marche Verte des Forces Royales Air (Ph. L'Economiste)

    Et de six pour le Marrakech Airshow. Les avionneurs sont de retour dans la cité ocre pour la 6e édition du Salon international de l’aéronautique  prévue du 24 au 27 octobre prochain. L’événement  qui fête ses 10 ans d’existence est organisé par l’agence  IEC sous l'égide du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, ainsi que de l'Administration de la Défense nationale et avec le support effectif des Forces Royales Air.

    Près de 250 exposants sont attendus et une centaine de délégations officielles internationales civiles et militaires feront le déplacement. Et comme d’habitude, c’est le site de la base militaire de Marrakech qui abritera l’événement qui rassemble constructeurs d’avions et équipementiers. La manifestation se tient à un moment où le secteur aéronautique marocain s’affirme comme une destination de choix pour les opérateurs du secteur dans le monde.

    Le secteur aéronautique marocain connaît un taux de croissance annuel  important et  fait partie des secteurs les plus compétitifs, avec plus de 105 entreprises implantées en moins de 10 ans. A la porte de l’Europe, le Maroc est en passe de devenir la base arrière aéronautique de la France.

    C’est exactement le même schéma des Etats-Unis avec le Mexique. Selon les statistiques fournies par le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (Gimas), le taux d’intégration locale a atteint 29% en 2017 contre 17% deux ans auparavant. Le chiffre d’affaires à l’export a également progressé de 18,4% au cours en 2017.

    Quant aux effectifs recrutés, ils ont totalisé 15.500 salariés. Le développement de filières diversifiées, notamment le câblage, la mécanique, la chaudronnerie, le composite, l’assemblage mécanique… positionne le Maroc en tant que destination privilégiée de la sous-traitance aéronautique.

    Grâce à l’installation d’équipementiers de taille tels que Bombardier, Safran, EADS, Thalès, Eaton, Hexcel, Zodiac Aerospace, Lisi Aerospace, Le Piston Français, Daher, Souriau, Ratier Figeac, Aerolia, Alcoa, le pari du volume a été réalisé. Et aujourd’hui, les industriels s’attaquent à l’amélioration de la compétitivité. 

    Par ailleurs, le Maroc est en train de se positionner comme une plateforme stratégique pour le marché africain. Un nombre croissant d’opérateurs de renom du secteur de l’aéronautique choisissent d’aborder le marché marocain pour faciliter leur approche sur le marché africain.

    Ce n’est donc pas fortuit que l’évolution de l’industrie aérienne en Afrique sera une des grandes thématiques de la 6e édition Marrakech Airshow. «La proximité géographique du Royaume avec l’Europe, sa stabilité politique et sa main-d’œuvre constituent un avantage concurrentiel puissant», indiquent les organisateurs du Marrakech Airshow.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc