×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Impact Journalism Day

Au Maroc, un restaurant «surbooké» tenu par des femmes sans revenus

Par L'Economiste | Edition N°:5294 Le 14/06/2018 | Partager
L’association Amal forme aux métiers de la restauration
En 5 ans d’existence, 176 femmes ont décroché un emploi

La demande est aujourd’hui plus grande que l’offre. En effet, l’association Amal (signifie espoir en arabe) pour les arts culinaires à Marrakech, au Maroc, n’a pas assez de femmes formées disponibles pour répondre au besoin de son réseau d’employeurs. Leur particularité? Elles sont toutes des Marocaines sans revenus.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc