Economie

Compensation: Plus de la moitié du budget engagée

Par Khadija MASMOUDI | Edition N°:5293 Le 13/06/2018 | Partager
A fin mai, 4,1 milliards de DH pour le gaz et le sucre et 3,1 milliards en attente
La subvention unitaire atteint 57,20 DH pour la bouteille de 12 kg, 14,49 DH pour celle de 3 kg
gaz_butane_compensation_093.jpg

Sur les quatre premiers mois de l’année, la subvention du gaz butane a reculé de 3%. Après un pic de 8% enregistré en février, la consommation a baissé en mars et avril

Après le projet de plafonnement du prix du carburant qui signera le retour sur la libéralisation, la réforme de la subvention de gaz paraît difficile. Le ministère des Affaires générales et de la Gouvernance l’avait promis pour fin 2019, voire 2020, le temps que l’identifiant national soit prêt. Mais vu l’évolution du dossier carburant, ce projet risque de traîner.

En attendant, le gaz butane et le sucre, les deux produits que le gouvernement continue de subventionner,  sont à 4,1 milliards de DH de charge de compensation à fin mai. Ce montant ne tient pas compte des créances dues aux sociétés de gaz butane et de sucre: 3,1 milliards de DH dont 2,6 milliards pour le gaz butane. La facture globale s’élève à 7,2 milliards de DH, soit un peu plus de la moitié du budget prévu dans la loi de finances.

Depuis le début de l’année, le cours du gaz butane  a reculé de 10% à fin avril s’établissant ainsi à 493 dollars la tonne. Mais la moyenne des cours sur les quatre premiers mois de l’année a connu une hausse de 3% comparativement à 2017.

La charge de la subvention du gaz butane enregistrée durant les quatre premiers mois de l’année s’est établie à 3,6 milliards de DH en baisse de 3% par rapport à la même période en 2017. A fin avril, la subvention unitaire par bouteille de 12 kg est en moyenne de 57,20 DH et de 14,49 DH pour la bouteille de 3 kg.

Entre 2011 et 2014, la subvention unitaire du gaz butane avait atteint des niveaux très élevés, soit 80 DH par bonbonne de 12 kg. Elle est redescendue à 44 DH en 2015 puis à 33 DH en 2016. La part de la subvention du gaz butane est passée de près de 70% du prix réel en 2012 à 45% en 2016 puis elle est remontée à 55% en 2017.

Plus de 82% de la subvention du gaz butane sont réservés à la  bonbonne de 12 kg contre seulement 14% pour la bouteille de 3 kg et 4% pour celle de 6 kg.

L’effort budgétaire en faveur de ce produit ne profite pas uniquement aux ménages qui ne bénéficient que de 38% de la subvention. Le reste est accaparé par d’autres secteurs économiques en particulier l’agriculture pour laquelle des mesures d’encouragement pour le recours à l’énergie solaire photovoltaïque pour le pompage de l’eau ont été mises en place.

Les prix du gaz butane au consommateur n’ont pas bougé depuis près de 37 ans.

 

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc