×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    AXA déploie sa stratégie digitale

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5281 Le 28/05/2018 | Partager
    La compagnie lance une offre d’expertise rapide
    Regroupement des contrats clients via une application mobile
    philippe_rocard_081.jpg

    Philippe Rocard, PDG d'Axa Assurance Maroc: «L’unité d’expertise mobile est équipée d’un laptop intégrant un outil de chiffrage des dommages, un scanner et une imprimante» (Ph.L’Economiste)

    Avec un parc évalué à 3,5 millions de véhicules, dont 2 millions de voitures particulières, la sinistralité reste particulièrement élevée au Maroc. Les assureurs enregistrent environ 75.000 accidents par an.

    En cas d’accident automobile, l'expertise express est un casse-tête sans devis. C’est dans ce contexte que l’assureur Axa Maroc lance une nouvelle offre de service. La compagnie déploie le service Sava-Axa basé sur les nouvelles technologies de l’information. La prestation permet aux souscripteurs de bénéficier d’une expertise rapide sur site.

    A la survenance du sinistre, l’assuré contacte la compagnie qui dépêche une unité d’expertise mobile afin de réaliser le diagnostic des dégâts matériels. Les équipes d’expertise rapide sont disponibles 7j/7j, de 07h30 à 22h30. Pour l’heure, l’assureur déploie 20 équipes sur le terrain. Les villes de Casablanca et Rabat seront bientôt couvertes.

    Après évaluation des dommages sur les lieux de l’accident, l’expert chiffre le montant des réparations pour permettre à l’assuré d’être indemnisé au plus vite. «La télé-expertise permet la publication instantanée du rapport d’expertise», fait valoir Philippe Rocard, PDG d'Axa Assurance Maroc.

    Le montant de l’indemnisation varie selon la garantie d’assurance octroyée, le plafond d’indemnisation (dommage-collision, tierce), le taux de franchise appliqué, les dégâts subis, la marque et l’âge du véhicule ou encore la responsabilité de l’assuré.

    Pour plus de flexibilité, la compagnie donne le choix aux assurés de décider eux-mêmes comment ils souhaitent être indemnisés. Ils peuvent être pris en charge par l’assureur dans un garage agréé, ou opter pour la réparation de leur véhicule dans un garage de leur choix.

    Dans ce deuxième cas, le client peut enclencher une indemnisation rapide en espèces. Pour plus de célérité, l’assureur a conclu un partenariat avec l’entreprise de transfert d'argent Cash Plus, qui dispose d’un réseau de 1.300 agences dans le Royaume. Le partenariat permet aux souscripteurs d’être remboursés là où ils se trouvent, dans n’importe quelle agence de l’entreprise de transfert d’argent, 6j/7j de 08h à 20h.

    En attendant une évolution du dispositif légal de la signature électronique, l’assureur améliore l’expérience client, via le déploiement d’une application mobile. La mise en place de MyAXA offre de multiples avantages et fonctionnalités. La plateforme permet au client de retrouver les détails de ses contrats épargne, santé et auto ainsi que le statut des remboursements. Le but est de permettre aux clients d’avoir la même qualité de service, en restant connectés avec leur assureur.

    Au cours de l’exercice 2017, le chiffre d’affaires du secteur des assurances a augmenté de 9,1% à 40,65 milliards de DH contre 37,26 milliards en 2016. Cette évolution positive est essentiellement due à la bonne tenue des opérations directes qui ont enregistré 38,73 milliards de DH au cours de cet exercice, soit +10,9%. Pour Axa Assurance Maroc, son chiffre d’affaires a dépassé pour la première fois la barre des 4 milliards de DH, pour 10,6% de part de marché.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc