×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Recyclage de véhicules: Le français Indra monte une filière au Maroc

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5281 Le 28/05/2018 | Partager
    Deloitte et Indra Automobile Recycling chargés de diagnostiquer le marché
    Objectif: création d’un écosystème local

    Indra Automobile Recycling, société de recyclage automobile, vient de remporter un appel d'offres au Maroc pour y concevoir une filière de gestion des véhicules en fin de vie. L’entreprise française remporte le marché en partenariat avec le cabinet Deloitte Conseil.

    Indra s'est associée avec Deloitte Conseil en juillet 2017 pour répondre à cet appel d'offres du ministère marocain de l'Environnement. Les deux sociétés -Deloitte en tant qu'expert en méthodologie et structuration des marchés et Indra en sa qualité d’expert du secteur-  se voient confier deux missions.

    La première de cinq mois, en cours, consiste à établir un diagnostic de la situation marocaine des véhicules en fin de vie (2 roues, utilitaires, poids lourds, automobiles, tracteurs, engins de chantier) sur douze wilayas (régions) avec un recensement des acteurs.

    La seconde suivra sur trois mois pour l'établissement d'un «schéma directeur pour déterminer, en collaboration avec le gouvernement, l'organisation cible et construire des plans d'action».  L'objectif majeur porte sur «la création d'une filière légale de recyclage automobile, mais aussi la maîtrise des gisements et les flux afin de transformer une activité invisible en une filière visible et lisible», précise l’appel d'offres.

    Créée en 1965, la société Indra (Industrie nationale de déconstruction et de recyclage automobile), spécialisée dans le recyclage automobile, appartient à Renault et Suez qui en possèdent chacun 50% du capital. La marque commerciale Indra Automobile Recycling a été lancée en 2012 avec le réseau de concessionnaires Indra. Sa société de recyclage automobile revendique le premier rang du secteur en France.

    La filiale de Renault traite en moyenne 340.000 véhicules par an et dispose de deux sites de déconstruction à Vienne (Isère) et Romorantin-Lanthenay (Centre-Val de Loire) ainsi que 350 centres VFV (véhicules en fin de vie) dans l’Hexagone où l'entreprise est numéro 1 avec 34% des parts de marché.

    Indra Automobile Recycling emploie 174 salariés pour un chiffre d'affaires de 45 millions d'euros en 2017. L'entreprise, qui anime un réseau de 350 centres véhicules hors d'usage (CVHU), revendique la déconstruction de plus de 350.000 véhicules en France en 2017, avec un taux de valorisation et de réutilisation supérieur à 95%.

    Avec l’implantation de PSA, le marché de l’entreprise de recyclage automobile s’étoffera davantage. Le constructeur français a fabriqué, en avril dernier, son 1er moteur au Maroc. Quant au premier véhicule PSA «made in Morocco», il sera présenté au grand public en avril 2019. Le site de Kénitra produira des véhicules dès 2018 et atteindra une cadence de 15 unités/heure, soit 100.000 véhicules en 2019.

    Un gisement important

    Le parc automobile marocain compte 3 millions et demi de véhicules, dont deux millions de voitures pour particuliers. Environ 50% de ce parc a plus de 15 ans d’âge, avec tout ce que cela peut représenter en termes d’insécurité routière et de pollution. Du côté des opérateurs du transport (routiers, transport en commun, auto-écoles…), pas moins de 145.000 véhicules ont un âge est supérieur à 20 ans. Pour inciter les opérateurs du transport à se débarrasser de leurs anciens véhicules, le gouvernement marocain débloquera environ 450 millions de DH au cours de la période allant du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2020, en guise de subvention en faveur des opérateurs.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc