×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    Les Affaires étrangères sabotent-elles la politique africaine?

    Par Abashi SHAMAMBA | Edition N°:5274 Le 17/05/2018 | Partager

    Certaines ambassades dans les capitales africaines seraient-elles en train de nuire à la stratégie africaine du Royaume si bien réussie jusqu’à présent? Depuis quelques temps, elles multiplient les maladresses. Ainsi, pour délivrer un visa à un groupe de cadres supérieurs de la Société nationale d’électricité (l’équivalent de l’ONEE) de la RDC devant participer à un séminaire organisé à Casablanca, l’ambassade du Maroc à Kinshasa exige de la société invitante une lettre du ministère des Affaires étrangères attestant qu’elle organise un séminaire! Par peur de représailles, le cabinet organisateur a souhaité garder l’anonymat.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc