×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Régions

    Police administrative: Les brigades déployées à Casablanca

    Par L'Economiste | Edition N°:5273 Le 16/05/2018 | Partager
    police_administratif_073.jpg

    La phase pilote du déploiement de la police administrative à Casablanca se poursuit. Après Maârif, c’est au tour des arrondissements Anfa, Sidi Belyout, My Rchid et Sidi Othmane.

    Les premiers éléments ont démarré leurs activités mardi 15 mai, à la veille du mois de Ramadan. Chaque arrondissement est doté d’une brigade de 10 personnes (9 contrôleurs et un superviseur), formés et accompagnés par la SDL Casa Prestations.

    Ces brigades multidisciplinaires, qui relèvent de la Commune de Casablanca, seront chargées de la verbalisation des contraventions en matière d’hygiène, d’urbanisme ou encore l’occupation du domaine public. Elles se baseront sur les dispositions du nouvel arrêté municipal relatif à l’hygiène, adopté par le Conseil de la ville lors de la session de février dernier (cf. édition du 8 février 2018).

    Après une période d’évaluation de 6 mois, ces brigades devront être généralisées à l’ensemble du territoire de la capitale économique.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc