×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Boussaid dénonce le boycott des entreprises formelles

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5260 Le 26/04/2018 | Partager

    Répondant à la question de la CGEM sur le secteur de l’informel, mardi 24 avril, Mohamed Boussaïd, ministre des Finances, que devant la concurrence déloyale, il faut encourager les entreprises marocaines, structurées, qui créent de l’emploi et qui paient des impôts au lieu d’appel à leur boycott comme le font ces étourdis». Une réponse qui coïncide avec une étrange campagne appelant à boycotter Afriquia, Centrale Danone et Sidi Ali et attribuée à des règlements politiques.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc