Entreprises

SGS Maroc lance le 1er multi-laboratoire privé

Par Amin RBOUB | Edition N°:5258 Le 24/04/2018 | Partager
Un investissement de 30 millions de DH à Casablanca
Analyses dans l’agroalimentaire, textile, cuir, chaussures...
13 secteurs d’activité accompagnés au Maroc

Le groupe SGS vient d’inaugurer le premier  multi-laboratoire privé au Maroc. C’est un nouveau concept One Stop Shop avec plusieurs prestations de services intégrées aux standards internationaux. Un investissement global de 30 millions de DH. Le site s’étend sur une plateforme analytique sur une superficie de 1.300 mètres carrés à Casablanca, à proximité d’unités industrielles d’une grande ZI de la capitale économique.

«Cet investissement dans les analyses, le contrôle et la certification vient à point nommé au moment où les interactions entre l’alimentaire, la santé, l’environnement et l’industrie sont au cœur de l’actualité et de toute économie... Il vient répondre à une forte demande et à des besoins précis de producteurs, industriels ou encore des collectivités afin de mieux les accompagner dans leur recherche de compétitivité, de qualité et d’innovation», soutient Mehdi Benzaari,  managing director de la filiale marocaine du groupe suisse SGS.

Fort d’une centaine de collaborateurs, ce laboratoire flambant neuf se veut une plateforme analytique pour les analyses de textile, cuir, chaussures, agroalimentaire, agriculture de précision, minéral... Il couvre également la composante environnementale. Il vient surtout rehausser les standards avec «des prestations sophistiquées, des ressources qualifiées dans un site centralisé, doté d’infrastructures modernes et des équipements de pointe conformes aux normes et exigences internationales», fait valoir le management.

L’enjeu à travers cette démarche est d’accompagner les entreprises à protéger leurs marques, et à optimiser la confiance auprès des consommateurs.  La plateforme devra aussi contribuer à la création d’emplois qualitatifs aussi bien pour des postes d’ingénieurs de pointe, de docteurs (PhD) ou encore des techniciens spécialisés.

En 2016, SGS Maroc a acquis deux laboratoires: Laagrima qui est spécialisé en analyse des aliments, des eaux et de l’environnement. En plus de LCA Maroc qui est spécialisé en analyses et conseils agronomiques, voire agricoles (sols, feuilles, eaux, environnement...).

Fort de cet investissement dans le contrôle et analyses, SGS Maroc ambitionne de s’ériger en hub africain dans les domaines des analyses textile, cuir, chaussures, agro-industrie, agriculture de précision et aussi l’environnement. Au Maroc, la filiale du groupe suisse met à profit l’expertise helvétique au profit de 13 secteurs d’activité mondiaux.

Il s’agit de l’agriculture, l’automobile, la chimie, la construction, les biens de consommation et la vente au détail ou encore l’énergie, la finance, la production industrielle, la logistique, le secteur minier, l’activité pétrolière et gazière, le secteur public...

«Nos services dans le domaine de l’industrie automobile visent à garantir la performance, la sécurité en accompagnant les constructeurs, les fournisseurs des rangs 1, 2 et 3, les négociants ainsi que les institutions financières et les compagnies d’assurances», soutient le management.

Carte de visite

La filiale du groupe suisse SGS opère au Maroc depuis plus de 65 ans avec un effectif de 380 collaborateurs. Leader mondial dans les domaines d’inspection, vérification, analyse, contrôle et certification, SGS Maroc accompagne également les filiales suisses au Maroc (la Suisse étant le 5e investisseur étranger au Royaume). Le groupe dispose de 9.500 collaborateurs à travers le monde, répartis dans 150 pays. En 2016, SGS a réalisé un chiffre d’affaires de 6 milliards de francs suisses. Pour sa part, la filiale marocaine a réalisé un chiffre d’affaires de 150 millions de DH.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc