×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
International

Tourisme: Le Maroc bénéficie de la reprise mondiale

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5231 Le 16/03/2018 | Partager
Gros retour de la destination chez les TO français
Promotions, bons plans voyages… pour attirer plus de vacanciers
Le redressement dans la région Mena se poursuit
tourisme_maroc_031.jpg

Le tourisme international au Moyen-Orient et en Afrique du Nord a montré des signes clairs de redressement en 2017 avec des taux de croissance de 5% et de 13%, respectivement. D’après les prévisions de l’OMT, la région Mena devrait recevoir 195 millions de touristes internationaux d’ici 2030

C’est dans un contexte très favorable que se tient le Salon mondial du Tourisme de Paris prévu du 15 au 18 mars.  Après deux années plombées par les attentats de 2015 et 2016, la fréquentation touristique a battu tous les records en 2017 en France, avec quelque 89 millions de visiteurs étrangers.

Tandis que les tour-opérateurs ont réalisé leurs meilleurs résultats depuis dix ans, selon le syndicat professionnel Seto. Outre des destinations-phares de l’Europe du Sud (Espagne, Italie, Portugal et Grèce) qui attirent toujours plus de vacanciers, le Maroc et surtout la Tunisie effectuent un retour en force dans les brochures des voyagistes pour 2018. Par exemple, pour TUI France, important opérateur touristique dans l’Hexagone, le Maroc figure parmi le top des destinations et il est cité dans la catégorie «de bons plans voyages».

Rappelons que les arrivées touristiques ont finalement atteint 11,35 millions à fin 2017, soit une évolution de 10% par rapport à un an auparavant, d’après les statistiques du ministère du Tourisme. La majorité des marchés émetteurs a enregistré des hausses à deux chiffres. Malgré ces performances, nous sommes encore loin des 20 millions de touristes attendus pour 2020. Les professionnels aspirent à une relance du secteur (cf.notre édition N° 5194 du 24/01/2018).

Globalement, le tourisme mondial est en forte croissance et le fort élan devrait se poursuivre en 2018. Mais à un «rythme plus modéré après les huit ans d’expansion constante qui ont été enregistrés suite à la crise économique et financière de 2009», selon les perspectives de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). Celle-ci estime que les arrivées de touristes internationaux dans le monde augmenteront de 4 à 5% en 2018.

Un taux supérieur à la moyenne de 3,8% projetée par l’OMT pour la période 2010-2020 dans son document de prévisions à long terme «Tourisme à l’horizon 2030». L’Europe et les Amériques devraient avancer de 3,5%-4,5%, l’Asie-Pacifique de 5%-6%, l’Afrique de 5%-7% et le Moyen-Orient de 4%-6%. En 2017, les arrivées de touristes internationaux ont bondi de 7% pour atteindre un total de 1,322 milliard. Cette dynamique s’explique par «une croissance soutenue dans de nombreuses destinations et une franche reprise dans celles qui avaient essuyé un recul les années précédentes».

Ces résultats sont en partie attribuables à «l’essor économique mondial et à une demande musclée du tourisme émetteur de nombreux marchés traditionnels et émergents».
Destinations méditerranéennes en tête, l’Europe affiche d’excellents résultats avec 8% d’arrivées internationales de plus qu’en 2016. Compte tenu des données disponibles pour l’Afrique, l’on estime à 8% la croissance de cette région en 2017.

Le continent a consolidé son rebond de 2016 et atteint un chiffre record de 62 millions d’arrivées internationales. L’Afrique du Nord a bénéficié d’une forte reprise avec des arrivées en hausse de 13%, tandis que celles de l’Afrique subsaharienne ont augmenté de 5%.
Le Moyen-Orient (+5%) fait état de 58 millions d’arrivées de touristes internationaux en 2017 avec une croissance soutenue dans certaines destinations et une forte reprise dans d’autres.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc