×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Entreprises

Consommateurs/Producteurs: Comment désamorcer la crise de confiance

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5231 Le 16/03/2018 | Partager
Les entreprises appelées à plus de transparence
Les normes existantes ne verrouillent pas assez la protection

«La protection des droits des consommateurs ne se conçoit pas séparément du développement économique et social des entreprises», soutient Ouadi Madih, président d’Uniconso, association de protection des droits des consommateurs. «En matière de protection des droits des consommateurs, les responsabilités sont partagées entre le consommateur, l’entreprise et l’Etat», tient à préciser Madih.

Le manque de confiance des consommateurs vis-à-vis de l’entreprise et ses produits est exacerbé par les dérives qui font l’objet de scandales sur le marché international. «Les systèmes de management et les normes existantes n’arrivent pas à prévenir certaines d’entre elles. Au-delà du respect de la réglementation et de l’engagement pour une démarche RSE, les entreprises se doivent d’être plus transparentes. Parce qu’il y a besoin de construire un lien de confiance avec les parties prenantes», soutient Omar Benaicha, directeur des ventes et certification Afrique de Bureau Veritas Maroc.

Qu’elles le veuillent ou non, les entreprises doivent internaliser un certain nombre de coûts et d’aspects liés à l’environnement et le social. Elles doivent aussi prendre conscience qu’elles sont redevables à leurs consommateurs, au même titre qu’à l’Etat. Avec le digital et les réseaux sociaux, le consommateur est capable d’obliger l’entreprise à rendre des comptes.

Avec la puissance des médias, il a aujourd’hui un réel pouvoir à sa portée. Malgré cela, le consommateur n’exploite pas assez ces voies de recours. Il est de plus en plus courant de voir des entreprises contraintes de réagir à la mobilisation des consommateurs sur les réseaux sociaux, alors qu’il y a 10-15 ans, il n’y aurait pas eu de réaction. Il n’y a pas plus de cas aujourd'hui que par le passé. Le fait est que le consommateur est de plus en plus conscient.

«Le consommateur marocain n’est pas encore dans une démarche de boycott de produits, mais l’on assiste à la naissance d’une dynamique de consumérisme pragmatique, qui vise à avoir un impact sur les entreprises», soutient Benaicha.

La raison d’être de l’entreprise est son client. Or, des firmes oublient très souvent que le client est roi. Pour l’entreprise, la protection des consommateurs commence par l’utilisation de bonnes pratiques commerciales.

Informel

Le consommateur responsable se doit d’être actif, averti et informé. Le consommateur marocain est-il socialement et écologiquement responsable? Quelle est sa part de responsabilité face au développement de l’informel? Au-delà de l’aspect fiscal, l’économie parallèle peut avoir un impact direct sur sa santé et sa sécurité. En effet, elle est associée aux risques, à la négligence sur la qualité des produits. En effet, la part de l’économie qui échappe au contrôle du fisc interpelle. Selon une étude réalisée entre 2013 et 2014 par le Haut commissariat au plan (HCP), l’informel représentait environ 40% du PIB de l’économie marocaine. Il génère un chiffre d’affaires estimé à 410 milliards de DH/an. La contrebande génère un chiffre d’affaires estimé à 15 milliards de DH/an. Quant à la contrefaçon, elle détourne entre 6 et 12 milliards de DH/an.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc