×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Erdogan en tournée en Afrique

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5219 Le 28/02/2018 | Partager
Le président turc s’efforce d’accroître son influence sur le continent
Contrats et investissements au menu

C’est par l’Algérie que le président turc Recep Tayyip Erdogan a entamé sa nouvelle tournée en Afrique où Ankara s’efforce depuis plusieurs années d’accroître son influence. Cette tournée doit le mener ensuite jusqu’à vendredi 2 mars en Mauritanie, au Sénégal, puis au Mali. «L’Algérie est l’un de nos plus importants partenaires commerciaux dans la région (...) Nous voulons renforcer nos relations sur les plans militaire, sécuritaire et culturel», a déclaré Erdogan.

Le chef de l’Etat turc, accompagné de plusieurs ministres et d’hommes d’affaires, a indiqué qu’il s’entretiendrait avec les dirigeants algériens des relations entre les deux pays, notamment sur le plan de l’énergie, ainsi que de questions régionales.

Erodgan, dont c’est la troisième visite en Algérie depuis son arrivée au pouvoir en 2003, rencontrera notamment le président Abdelaziz Bouteflika. Ce dernier âgé de 80 ans et très affaibli depuis un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2013, reçoit peu de dignitaires étrangers et apparaît rarement en public.

Le président turc doit également assister au forum réunissant hommes d’affaires algériens et turcs. Comme il devra inaugurer durant sa visite la «plus grande usine de textile d’Afrique», fruit d’un partenariat algéro-turc, à Relizane (300 km à l’ouest d’Alger).

Selon des chiffres récents cités par AFP, 796 entreprises turques emploient plus de 28.000 personnes en Algérie. Les investissements turcs s’élèvent à plus de 3 milliards de dollars surtout dans le textile, la pharmacie et la sidérurgie. Ce qui fait de la Turquie le premier investisseur étranger en Algérie, hors hydrocarbures. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont par ailleurs atteint près de 4 milliards de dollars en 2017.

Erdogan sera ensuite le premier chef d’Etat turc à se rendre en Mauritanie et au Mali. Depuis son arrivée au pouvoir, en 2003, il a entrepris de renforcer les liens entre la Turquie et le continent africain. Un effort qui s’est concrétisé notamment par la multiplication des ambassades turques et des dessertes de la compagnie Turkish Airlines. Les relations avec l’Afrique se renforcent sur les plans du tourisme, de la culture, du commerce et de l’enseignement.

En décembre dernier, Recep Tayyip Erdogan avait effectué une autre tournée africaine, se rendant au Tchad, en Tunisie et au Soudan.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    publi[email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc