Entreprises

Le made in Portugal fait le forcing

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5219 Le 28/02/2018 | Partager
30 entreprises portugaises en prospection à Casablanca
Elles comptent développer des synergies au Maroc pour faire front commun en Afrique

Près de 300 entreprises portugaises sont actuellement implantées au Maroc. D’autres comptent venir se positionner. C’est dans ce contexte qu’une trentaine de chefs d’entreprise opérant dans une douzaine de secteurs d’activité sont aujourd’hui à Casablanca pour une mission de prospection commerciale.

Ils opèrent dans une douzaine de secteurs d’activité, notamment l’environnement (Recilead), agro-alimentaire (Frusantos, Casa do Crespo), mobilier professionnel (Mediduty Iberica, Teclife), impression publicitaire (Nova Geraçao 5), ingénierie métalomécanique (Lacovale, Forcefer), équipements de sport (Safina), ou encore gestion d’énergie (Magnumcap)... La mission a démarré mardi 27 février pour prendre fin mercredi 28 février.

«C’est une opportunité pour nos entreprises d’exporter leur savoir-faire, trouver de nouveaux débouchés à leurs produits et services», fait valoir José Maria Texeira, président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services du Portugal au Maroc (CCISPM), organisateur de la mission.

Les relations commerciales entre le Portugal et le Maroc se sont intensifiées au cours des dernières années. Depuis 2009, le taux de croissance annuel moyen des exportations portugaises évolue d’environ 37%. En 2015, les exportations portugaises vers le Maroc ont atteint 649,9 millions d’euros, contre des importations d’environ 211 millions. La même année, la balance commerciale du Maroc affichait un solde déficitaire de plus de 438 millions d’euros.

Les échanges commerciaux entre les deux pays «ont atteint plus de 1 milliard d’euros/an», expliquait le Premier ministre portugais, Antonio Costa, lors de la 13e réunion de haut niveau Maroc-Portugal tenue à Rabat en décembre 2017. Aujourd’hui, Rabat est le 2e partenaire de Lisbonne en Afrique et son 10e fournisseur au niveau mondial.

Les deux marchés présentent une offre complémentaire et gagneraient à exploiter leurs atouts pour co-construire de nouvelles chaînes de valeur, aussi bien au sein de leurs marchés respectifs qu’à destination des pays de l’Europe ou de l’Afrique. Dans le secteur automobile, la création d’un pôle de compétitivité visant à approvisionner l’Europe offrira des possibilités intéressantes pour les entreprises des deux pays.

Pareil pour la construction «d’un écosystème transnational dans le textile, le sourcing, l’intégration des nouvelles chaînes de valeur comme le street-fashion», faisait valoir Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de la CGEM, à la réunion de haut niveau. Et d’ajouter: «Un cobranding bien construit, avec une connectivité aérienne adéquate, permettrait à Rabat et Lisbonne d’accroître les arrivées aux frontières».

De plus en plus d’entreprises portugaises affichent clairement leur volonté de renforcer leur présence en Afrique. Aujourd’hui, l’ambition est d’aller plus loin via la coopération triangulaire. Les investisseurs portugais comptent se greffer sur la dynamique marocaine en Afrique.

Un positionnement commun dans le secteur du BTP et des infrastructures en Afrique pourrait assurer de nouveaux relais de croissance aux entreprises qui disposent d’une expertise technique prouvée et des références solides.

Divers pôles de compétitivité

Les principales productions agricoles du Portugal sont les céréales, les fruits et légumes, le vin... L'exportation du vin de Porto représente 1,4% des exportations totales et permet au pays de figurer parmi les dix premiers exportateurs de vin au monde. Le Portugal est l'un des principaux exportateurs de marbre. Les principaux secteurs d'activité de l’industrie manufacturière portugaise sont la métallurgie, l'ingénierie mécanique, le textile et la construction. Le pays détient une industrie automobile de rang mondial pour la fabrication des moules. Les services, en particulier le tourisme, jouent un rôle de plus en plus important dans l'économie.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc