International

Orange: Le Maroc et l’Egypte, moteurs de la croissance

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5215 Le 22/02/2018 | Partager
Hausse du chiffre d’affaires de 3% en Afrique et au Moyen-Orient
Le groupe revendique désormais 211,4 millions de clients mobile dans le monde
orange_maroc_egypte_015.jpg

Le chiffre d’affaires et l’Ebitda ajusté 2017 du groupe Orange sont en croissance pour la deuxième année consécutive. Pour sa part, le cash-flow opérationnel est en croissance pour la première fois depuis 2009, à base comparable

Pour 2018, le groupe Orange s’attend à un Ebitda ajusté supérieur à 12,8 milliards d’euros (à base comparable). Pareil pour le cash-flow opérationnel, qui devrait être supérieur à 5,6 milliards d’euros. «Nous tablons sur un pic annuel du Capex (dépenses d’investissement), hors licences, de 7,4 milliards d’euros», annonce le management du groupe Orange. Au terme de 2017, l’opérateur télécom affiche un Capex de 7,2 milliards d’euros.

Pour Orange, l’année 2017 aura été remarquable à plus d’un titre. «Nous avons enregistré d’excellentes performances commerciales tirées par le très haut débit. Nous avons désormais 4,7 millions de clients fibre et 46 millions de clients 4G pour le groupe», s’est félicité Stéphane Richard, PDG d’Orange tout fraîchement reconduit dans ses fonctions. L’opérateur télécom affiche un bénéfice net part groupe de 1,9 milliard d’euros pour l’exercice 2017. Le RNPG est en baisse de 35,1% sur un an (en données historiques).

Sur l’ensemble de l’année 2017, l’opérateur a vu son chiffre d’affaires progresser de 1,2%, à base comparable, pour s’établir à 41 milliards d’euros. La hausse est deux fois supérieure à celle réalisée en 2016 (+0,6%, +249 millions d’euros). Dans la zone Europe, le chiffre d’affaires est en progression de 2,3% au 4e trimestre 2017. Le marché espagnol affiche des performances record du chiffre d’affaires et de l’Ebitda ajusté, avec respectivement +7,1% et +17% de croissance.

Au niveau de sa division Afrique et Moyen-Orient, le chiffre d’affaires a enregistré un rebond de 5,7% au 4e trimestre 2017, avec notamment, une forte progression au Maroc et en Egypte. Sur l’année 2017, la croissance de la région atteint 3% après 2,6% en 2016. Sur les services mobiles de données, la zone Afrique & Moyen-Orient affiche une forte croissance (+36% au 4e trimestre).

Le segment est tiré par la 4G, désormais disponible dans 11 pays, en plus du Botswana, Cameroun, Côte d’Ivoire, Egypte, Guinée-Bissau, Jordanie, Liberia, Madagascar, Mali, Maroc et Sénégal. Le groupe compte dans la région plus de 11,1 millions de clients, sur le segment, au 31 décembre 2017 (+16% en trois mois). La base clients mobile du secteur Afrique Moyen-Orient s’élève à 130,5 millions de clients à fin 2017, en augmentation de 8,2% sur un an (+9,9 millions de clients).

Au 31 décembre dernier, l’opérateur revendique 211,4 millions de clients mobile dans le monde, en progression de 5% sur l’année. Les forfaits progressent de 7,2% sur un an, pour 74,6 millions de clients et la 4G totalise 46,2 millions de clients. Dans la zone Afrique Moyen-Orient, le segment des particuliers forfaits progresse de 13,5% (+1,3 million) sur un an, principalement en Egypte et au Maroc, pour atteindre 11,2 millions de clients au 31 décembre 2017.

En France, son cœur de marché, l’opérateur revendique 826.000 nouveaux abonnés mobile sur l’année. Au Maroc, le parc téléphonie mobile d’Orange a progressé d’environ 1,6 million de nouveaux abonnés depuis décembre 2016.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc