De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5211 Le 16/02/2018 | Partager

• Mondial 2026: Elalamy présente le dossier au gouvernement
La réunion du Conseil du gouvernement a été marquée par un exposé de Moulay Hafid Elalamy, président du Comité de candidature du Maroc pour la Coupe du monde 2026. Saâdeddine El Othmani a insisté sur la mobilisation de l’exécutif, au côté du Comité de candidature, pour assurer la réalisation de tous les chantiers prévus. M.A.M.

• Entreprises: Trois projets de loi adoptés
Le Conseil du gouvernement, tenu hier jeudi à Rabat, a approuvé trois projets de loi relatifs à l’entreprise. Le premier porte sur la création en ligne des entreprises, via une plateforme électronique. Le 2e concerne la réorganisation de l’OMPIC qui sera chargé du pilotage de cette plateforme pour le compte de l’Etat. La nouvelle version de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale devra aussi gérer le registre de commerce électronique central, prévu par le 3e projet de loi, relatif à la réforme du Code de commerce. Ce texte devra aussi introduire des registres de commerce locaux, qui seront pris en charge par les greffiers au niveau des tribunaux.
Parallèlement, il prévoit de nouvelles dispositions portant sur la réglementation des activités d’implantation des entreprises au Maroc. M.A.M.

• CFC signe une convention avec l’Office des Changes
Casablanca Finance City (CFC) vient de signer une convention avec l’Office des Changes pour faciliter à ses membres les démarches administratives. Cet accord permettra à CFC d’assurer le rôle d’interlocuteur vis-à-vis de l’office. CFC canalisera ainsi toutes les demandes d’autorisation, d’information et de dérogation des entreprises CFC et en assurera le suivi avec les services de l’Office des changes. N.D.

• CFC, partenaire de la Commune de Casablanca
CFC vient également de signer une convention avec la Commune de Casablanca. Cet accord porte sur la mise en place d’un bureau externalisé de légalisation des signatures et de certification de la conformité des copies à leurs originaux à destination des employés et entreprises CFC.
Ces deux conventions viennent renforcer l’accompagnement «Doing business» de CFC et visent à conforter l’attractivité de la place financière. N.D.

• Formation professionnelle: Le barème de la bourse
Le montant de la bourse des stagiaires de la formation professionnelle s’élève à 6.334 DH pour ceux ne résidant pas dans la ville où se trouve leur institut et 3.167 DH pour les autres. La bourse sera versée en trois tranches. H.E.

• Un agrément pour Vénus Capital
Le ministère des Finances vient d’accorder à Vénus Capital, société de gestion d’organismes de placement collectif en capital (OPCC), l’agrément pour démarrer ses activités suite à l’avis de l’AMMC. C’est la 8e structure autorisée jusqu’à présent. Vénus Capital n’est rattachée à aucun groupe financier. H.E.

• Nominations aux Affaires étrangères
Trois nouvelles nominations au niveau du ministère des Affaires étrangères ont été approuvées lors de la dernière réunion du Conseil du gouvernement.
Il s’agit de Chafika El Habti, nommée directrice de la Diplomatie générale et des acteurs non gouvernementaux.
De son côté, Lahcen El Asri a été désigné à la tête de la direction des affaires juridiques et des conventions. Omar Amghar a été chargé de la direction de l’Union européenne et des affaires méditerranéennes. M.A.M.

• AWB, élue meilleure banque privée 2018
Attijariwafa bank vient d’être élue à New York meilleure banque privée au Maroc pour l’année 2018. Un titre qui lui a été remis par le prestigieux magazine américain Global Finance lors de la dernière cérémonie des «World Best Private Banks Awards». Une consécration pour la qualité de ses produits et services offerts ainsi que pour sa capacité à proposer régulièrement des solutions innovantes. Un concours dont les lauréats ont été évalués à travers des études de marché ou encore des contributions d’analystes. K.A.

• Primes d’assurance: L’Umac ira en justice  
Près de deux ans après le réaménagement des modalités de recouvrement et du reversement des primes d’assurance, la pilule ne passe toujours pas chez les intermédiaires. L’Union marocaine des agents et courtiers d’assurance (Umac) a décidé de contester la circulaire de l’Acaps (régulateur du marché des assurances) devant la justice au motif qu’elle serait en contradiction avec le code des assurances. Par ailleurs, la profession se mobilise pour obtenir le droit de déduction de la TVA. En effet, les intermédiaires d’assurance supportent 14% de TVA sur les commissions mais ne peuvent pas déduire la TVA sur les achats et l’investissement. A.S.

• Elu Service Client rempile pour la 2e année
Le label français «Elu service client de l’année» ouvre les inscriptions de sa 2e édition au Maroc.
Sur le plan opérationnel, la méthode fait appel à des clients mystères qui vont tester le service client de l’entreprise en multi-canal (téléphone, e-mail et contact direct). L’ouverture des inscriptions de l’édition 2019 est effective depuis le 1er janvier 2018 et se clôture le 31 mars. La campagne de test démarre le 7 mai. La cérémonie de remise des prix est annoncée pour octobre. M.K.

• Labellisation des crèches
Deux crèches casablancaises (Kenzi et L’Ecole Buissonnière) viennent de recevoir le label «Enfance» délivré par Afnor et Qualifes Conseil, cabinet-conseil agréé par le ministère de la Jeunesse & Sports, tutelle des établissements qui accueillent la petite enfance. Ce label est accordé pour une durée de 3 ans. Il englobe plusieurs critères: organisation, pédagogie, aménagement des locaux, hygiène, sécurité, alimentation, etc. Le label «Enfance» a été élaboré par un groupement de crèches privées afin de servir entre autres, d’outil d’orientation pour les parents. A.S.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc