Entreprises

Un Forum économique arabo-brésilien en avril

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5211 Le 16/02/2018 | Partager
Il se tient à São Paolo à l’initiative de Chambre de commerce arabo-brésilienne
Les échanges restent en deçà des attentes
bresil_chiffres_011.jpg

OCP, RAM, CGEM, CFC… Plusieurs organismes marocains sont conviés au Forum arabo-brésilien qui se tient le 2 avril prochain à São Paolo. Michel Abdo Alaby, président de la Chambre de commerce arabo-brésilienne (CCAB), a fait le déplacement la semaine dernière au Maroc afin de promouvoir cet évènement d’envergure. «Plus de 500 personnalités prendront part à ce forum, dont 300 hommes d’affaires brésiliens», explique Alaby.

L’événement, qui en est à sa 2e édition, vise à consolider les relations économiques entre le Brésil et les 22 pays du monde arabe. «Pour l’heure, les investissements brésiliens restent en deçà des attentes. Il en est de même pour les investissements arabes au Brésil», relève le président de la CCAB. Selon lui, les Brésiliens investissent surtout en Amérique latine en raison de la proximité géographique, linguistique…

Le forum cible notamment les hommes d’affaires, les décideurs, les DG, les leaders d’opinion désireux d’investir des deux côtés, est-il expliqué. Toutefois la  conférence se décline en panels autour de thèmes comme l’innovation technologique, la sécurité alimentaire, la logistique, les énergies renouvelables, les produits halal, le branding (image des Arabes au Brésil et vice versa)…

En 2017, les échanges commerciaux entre le Brésil et les pays arabes se sont établis à près de 13,6 milliards de dollars, soit une croissance de 18% par rapport à 2016 (11,4 milliards), selon les données fournies par la CCAB. Le Brésil exporte essentiellement le sucre, les oranges, l’automobile…
Les exportations brésiliennes vers le Maroc ont totalisé plus de 615 millions de dollars entre janvier et décembre 2017, contre 488,5 millions de dollars pendant la même période en 2016, soit une augmentation de près de 26%, selon les statistiques du ministère brésilien du Développement, de l’Industrie, du Commerce (MDIC).

Les exportations de sucre se sont élevées à 443,4 millions de dollars, ce qui équivaut à plus de 72% du total des exportations brésiliennes vers le Maroc. Quant aux exportations marocaines vers le Brésil, elles sont en nette hausse. Elles ont, en effet, augmenté de 32,4% en 2017 à plus de 867,6 millions de dollars, selon des statistiques du MDIC. Ces échanges sont dominés par les produits industriels, chimiques et dérivés qui dépassent 680 millions de dollars, en progression de 35,39%. Ils sont suivis par les sardines surgelées, avec près de 55,5 millions de dollars (+35,49%).

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc