×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Marrakech: La prochaine conférence TEDx investit le monde virtuel

    Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5089 Le 18/08/2017 | Partager
    Le rendez-vous des penseurs les plus brillants de leur génération
    Une 6e édition prévue le 21 octobre prochain
    Baptisée «Tribes and Trolls»
    tedex-marrakech-089.jpg

    La scène TEDx reçoit les penseurs les plus brillants de leur génération. Plus de 130 pays se sont emparés du phénomène à l’image du Maroc où ces rendez-vous s’organisent annuellement dans plusieurs villes et au sein même des universités (Ph. TEDx)

    L’année dernière, le TEDx Marrakech s’est penché sur le thème de la «Coexistence ou non-existence». Pour sa 6e édition le 21 octobre prochain au Es Saadi de la ville ocre, place au monde virtuel. Baptisée «Tribes and Trolls», la thématique 2017 tourne autour des algorithmes et des programmes qui influencent aujourd'hui nos vies. Pour en débattre, en live ou par vidéo, le cru 2017 s’annonce encore de taille.

    Le Suédois Alexander Bard va parler des implications philosophiques, sociologiques et économiques de la révolution Internet depuis la fin des années 1990. Orateur très prisé, futurologiste, essayiste et cyber-philosophe, il cumule 25 ans d’expérience dans l’industrie musicale internationale. D’autres speakers ont répondu à l’appel comme Dave King, expert britannique en cyber-réputation, Erika Ferrer, l’ambassadeur de la Suède au Maroc, ou encore le consultant en ingénierie des données pour le Data innovation lab d'Axa, Ayoub Fakir.

    Son job: dessiner une société apte à tirer le meilleur parti de ses données. Il y a aussi la blogueuse marocaine Yasmina Olfi, alias Fashion Mintea, forte d’une communauté qui frise les 100.000 followers, ou un autre journaliste/blogueur, l’Allemand Richard Gutjahr. Tout comme Sohaila Ouffata, directrice de BMW iVentures Europe, Vanessa Arelle est elle aussi très attendue. Cette ancienne responsable des affaires culturelles pour le Mexique au Royaume-Uni est aussi contributrice pour Vogue et jeune philanthrope.

    Le principe des conférences TEDx (Technology, Entertainment & Design), organisées à travers le monde depuis 1984, est de promouvoir les «idées qui valent la peine d’être diffusées». Se nourrir de l’expérience de ceux qui ont des choses à dire et qui innovent. Artistes, chercheurs, philosophes, politiques… sont ainsi invités à propager leurs pensées, pourvu qu’elles soient brillantes. Au public ensuite de s’en inspirer. Plus de 130 pays se sont emparés du phénomène à l’image du Maroc où ces rendez-vous s’organisent annuellement dans plusieurs villes et au sein même des universités.

    De notre correspondante,
    Stéphanie JACOB

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc