×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Les multiples enjeux de la prévention du risque

Par Amin RBOUB | Edition N°:5002 Le 13/04/2017 | Partager
eric_dejean_serviers_drones_002.jpg

Eric Dejean Serviers, commissaire général des salons Préventica International: «Dans un contexte mondial de menace, les organisations publiques et les entreprises doivent organiser leur protection et mettre en œuvre des plans de gestion de crise» (Ph. EDS)

Sensibiliser à la culture de la prévention, maîtrise des risques, plans de gestion de crises à la carte…Eric Dejean Serviers, commissaire général des Salons Préventica International, revient sur les nouveaux enjeux de la sécurité dans le monde. Tous les grands donneurs d’ordre sont concernés  (entreprises, gouvernements…). La 4e édition du salon Préventica s’est tenue à Casablanca du 11 au 13 avril. L’événement a réuni 160 exposants et attiré 5.000 visiteurs professionnels.

- L’Economiste:  Quelle est la valeur ajoutée de cette 4e édition de Préventica?
- Eric Dejean Serviers
: Cette 4e édition présente une grande diversification, de nombreuses innovations et revêt une nouvelle dimension internationale francophone. Elle s’inscrit dans la continuité de la promotion de la culture de prévention souhaitée depuis le départ par les ministères du Gouvernement marocain associés au comité stratégique du congrès/salon. Sur le plan éditorial, le salon propose de traiter des enjeux de la maîtrise des risques en 4 dimensions. Primo, la santé et la sécurité au travail,  le conseil et la formation, les équipements de protection individuelle, l’aménagement des espaces de travail tertiaire, la sécurité routière, la prévention des risques professionnels dans le BTP. Secundo, la sécurité incendie. C’est le premier rendez-vous international organisé au Maroc sur cette thématique, avec la présence de plus de 40 acteurs marocains et étrangers ainsi que de nombreuses conférences et démonstrations. Tertio, la lutte contre la malveillance. Un panorama complet des nouvelles technologies de sécurité électroniques. Les principaux professionnels marocains de la distribution et de l’installation seront présents pour informer les entreprises et les guider dans leurs choix de solutions. Quatro, la gestion des crises et la prévention des risques majeurs. Dans un contexte mondial de menace, les organisations publiques et les entreprises doivent organiser leur protection et mettre en œuvre des plans de gestion de crise. Le salon propose de faire le point sur les thématiques d’explosions, catastrophes naturelles, attentats, cyber attaques...

- Justement, quels enjeux pour les entreprises et les Etats dans un contexte géopolitique régional assez tendu?
- L’enjeu pour les entreprises et également pour les collectivités territoriales, et l’ensemble des acteurs publics, est de non seulement comprendre mais aussi décrypter l’ensemble des rouages de la sécurité avec plusieurs objectifs. Préserver la santé et la sécurité des hommes au travail, sécuriser les sites industriels et les bâtiments tertiaires ou encore protéger les données stratégiques contre les attaques dans une économie de plus en plus numérique. L’objectif est de pérenniser l’activité économique des entreprises et la bonne marche des services publics dans le cadre d’un développement durable.

 - Au-delà des solutions et de la prévention des risques, le salon se veut surtout une plateforme de networking et d’analyse entre spécialistes …?
- Non, au contraire, Préventica a été créé dès le départ pour être un outil de sensibilisation à la culture de prévention et à la maîtrise des risques pour le plus grand nombre, dans les entreprises de toute taille et de tout secteur d’activité et pour l’ensemble des organisations publiques. Dirigeants, élus, responsables hygiène, sécurité, environnement, médecins, responsables de production, chefs de chantier, responsables incendie, responsables qualité, entretien, maintenance, services généraux, services achats... nous sommes tous concernés! Dans cet objectif pédagogique, la programmation est variée et dynamique: stands, conférences, animations, démonstrations grandeur nature ou encore ateliers pratiques pendant 3 jours. Préventica est donc l’occasion de trouver en un seul lieu et en peu de temps un grand nombre de conseils, d’informations et de bénéficier de retour d’expériences. A ce titre, Préventica Maroc a créé un Corporate Club qui réunit de grands donneurs d’ordre engagés dans la promotion de la maîtrise des risques et qui souhaitent partager leurs expériences avec le plus grand nombre d’entreprises et d’acteurs économiques du Maroc. Les membres de ce club seront présents pendant les 3 jours du salon (OCP, ONEE, ONCF, SMTR CARRE, Renault…)

- Quels sont les principaux temps forts de l’édition 2017?
- En parallèle des 60 conférences et des 160 stands à découvrir, plusieurs rencontres professionnelles et colloques sont organisés par les organismes associés à l’événement: Le séminaire annuel de l’APC (Association professionnelle des cimentiers) et de son collectif sécurité (enjeux et engagements pour des chantiers plus sûrs) - La conférence événement du CNPAC sur le management de la sécurité routière en entreprise, avec les retours d’expériences des entreprises lauréates des Trophées 2017- La conférence inaugurale du salon: les «politiques nationales de maîtrise des risques» présentée par les représentants des ministères associés à l’événement. Il y a aussi la présentation du bilan de la campagne nationale de sensibilisation à la prévention des risques professionnels dans le BTP par le ministère du Travail et de l’insertion professionnelle. Le forum cyber sécurité sur l’état des lieux au Maroc des nouveaux risques cybernétiques dans les entreprises – CMRPI (Centre marocain de recherches polytechniques et innovations) dans le cadre de la campagne nationale de lutte contre la cybercriminalité. L’événement sera aussi marqué par les 1res Assises du contrôle des installations électriques dans l’habitat et les locaux industriels, organisées par la Fenelec. Au programme également, la conférence internationale organisée par EFUS (European Forum for Urban Security) et l’AISP: Comment s’organiser face au risque terroriste. Autre rendez-vous important, le séminaire vidéoprotection et contrôle d’accès pour les bureaux d’études du Maroc, organisé par VM Sécurité...
Propos recueillis par Amin RBOUB

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc