×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:4990 Le 28/03/2017 | Partager

■ Erdogan: Possible référendum sur l’adhésion à UE!
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a indiqué que son gouvernement pourrait organiser un référendum sur la poursuite du processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. «Un éventuel vote se tiendrait après un autre référendum, le 16 avril, sur le renforcement de ses pouvoirs», selon Erdogan.  Ces déclarations surviennent alors que les relations entre la Turquie et l’UE se sont fortement tendues ces dernières semaines après l’interdiction de meetings pro-Erdogan dans plusieurs pays européens, notamment en Allemagne et aux Pays-Bas.

■ Theresa May en Ecosse avant le Brexit
A la veille du lancement du Brexit, la Première ministre britannique Theresa May s’est rendue hier lundi en Ecosse pour rencontrer Nicola Sturgeon. La première ministre écossaise a annoncé il y a deux semaines son intention de réclamer un nouveau référendum d’indépendance pour la fin 2018 ou début 2019. Theresa May reste convaincue que «le moment est mal venu pour organiser un référendum d’indépendance alors qu’elle s’apprête à lancer les négociations de divorce avec Bruxelles». En effet, Londres va activer ce mercredi l’article 50 du Traité de Lisbonne qui lancera officiellement le processus de sortie de l’Union européenne.

■ France: Moins d’emplois créés par les investissements étrangers
En 2016, le nombre de projets d’investissements étrangers en France a augmenté. Mais ils sont moins pourvoyeurs d’emplois que l’année précédente, selon une étude de Business France. L’an dernier, 1.117 décisions d’investissements étrangers ont été recensées contre 962 en 2015. Mais ces projets, qui se répartissent entre créations d’entreprises, extensions de site, ou reprises d’entreprises en difficultés, ont permis la création ou le maintien de 30.108 emplois, soit 11% de moins qu’en 2015.  L’Europe représente 60% des décisions d’investissement. L’Allemagne devient le premier investisseur étranger en France, avec un nombre de projets en hausse de 35%, devant les Etats-Unis, qui restent toutefois les plus importants pourvoyeurs d’emplois.

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc