×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Essai automobile: Le Mini Countryman prend du galon

    Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:4987 Le 23/03/2017 | Partager
    La seconde génération du SUV de la marque anglaise s’agrandit
    Il devient désormais plus confortable et plus familial
    Prix d’entrée de gamme: 318.000 DH
    mini_countryman_087.jpg

    Smeia, importateur des marques BMW et Mini vient d’organiser un road trip dans la région de Bensliman pour tester les capacités routières et off-road du nouveau Mini Countryman qu’elle a lancé à la commercialisation à partir du 21 mars (Ph. Smeia)  

    Quelques mois à peine après sa présentation mondiale, le nouveau Mini Countryman est introduit au Maroc. Disponible «immédiatement» dans les showrooms, cette seconde génération du SUV de la firme britannique qui appartient au groupe BMW est de fait le plus grand modèle de Mini. Et pour cause, le véhicule gagne de nombreux centimètres. En passant de 4,10 à 4,30 m entre les pare-chocs, Countryman devient plus familial et plus confortable. Son empattement qui atteint désormais 2,67 m procure bien plus d’espace aux jambes et la tête pour les passagers avant et arrière.

    Les sièges à l’arrière tout à la fois coulissants sur 13 cm, rabattables selon le principe 40-20-40 dont les dossiers peuvent s’incliner pour plus d’aisance offrent plus de places et s’avèrent bien plus pratiques pour les usagers. Cela est d’autant plus accentué que le véhicule emprunte la plateforme traction du groupe BMW, qui a servi au X1 et à la Serie 2 Active Tourer. Le gain d’espace se manifeste également au niveau du coffre dont le volume augmente de 100 litres. Cette capacité est même portée à 220 litres lors que tous les sièges sont rabattus pour une capacité totale de 1.390 litres.

    Côté motorisation, Mini propose deux moteurs essence et deux diesel TwinPower turbo variable développant 136 ou 192 ch pour les premiers et 150 ou 192 ch pour les seconds. A cela, il faut rajouter une version Plug-In hybride. Elle devrait être proposée ultérieurement et permettrait de viser une consommation normalisée de 2,1 l et 49 g de CO2. Tous ces blocks moteurs sont associés à une boîte à vitesse mécanique à 6 rapports. Elle passe à la  Steptronic 8 rapports et à Steptronic ZF (6 rapports) en option.
    Pour ce qui est des suspensions, elles sont classiques à l’avant et multibras à l’arrière avec un amortissement piloté en option. A cela s’ajoutent de nombreuses aides à la conduite comme l’alerte de collision ou de présence de personnes, avec amorce de freinage dans les deux cas, la lecture automatique des panneaux ou l’éclairage en feux de route anti-éblouissement.

    Aussi utile que ludique, Countryman offre une véritable expérience de vie à bord. Fidèle à son appartenance à la fois à la Grande-Bretagne et à l’esprit Mini, les commandes à bascule façon aviation et l’écran central rond en horloge de gare sont encore plus présents dans ce nouveau modèle. Avec cette nouveauté, l’écran devient tactile.
    Habitué des gadgets, la marque propose entre autres un compteur de temps passé en usage 4x4. Autre option ludique, le Mini Picnic Bench qui est un coussin qui se fixe sur le rebord du hayon ouvert pour faire office de banc, lors d’un pique-nique par exemple.
    Disponible en 3 niveaux de finitions, Mini Countryman est proposé à partir de 318.000 DH.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc