×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Tanger Med II: Carton plein pour l'emprunt!

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:4985 Le 21/03/2017 | Partager
    2,275 milliards de DH levés pour le financement des travaux du complexe portuaire
    L’opération sursouscrite trois fois, preuve de la confiance des marchés dans le projet
    tanger_med_ii_085.jpg

    L’emprunt de 2,275 milliards de DH devra servir à financer la suite des travaux du complexe portuaire Tanger Med II (Ph. Adam)

    Optimisme affiché chez l’Agence spéciale Tanger Med (TMSA). Elle vient de boucler son dernier emprunt obligataire de 2,275 milliards de DH pour le compte de sa filiale TM2 SA. L’emprunt a été lancé le 15 mars et bouclé deux jours après. La sursouscription a atteint 2,9 fois, soit au total près de 6,6 milliards de DH émanant d’une large palette d’investisseurs de différentes catégories. Cet engouement s'est traduit par l’Agence comme étant une preuve de la confiance des marchés dans le projet. Le montant devra servir à financer la poursuite des travaux du complexe portuaire Tanger Med et portera sur l’extension en cours de Tanger Med II dont la société TM2 SA est le chef de file.

    A noter que l’opération a été confiée à un consortium de banques formé de CDG Capital, Attijari finance corp et Upline corporate finance. Tanger Med II a mobilisé un investissement global de 14 milliards de DH et englobe la réalisation de 4,6 km de digues et 2,8 km de quais. Il correspond à la 3e phase de développement du complexe portuaire Tanger Med. Le projet permettra de développer deux nouveaux terminaux à conteneurs avec des capacités additionnelles de 6 millions de conteneurs annuels qui viennent s’ajouter aux 3 millions de conteneurs annuels du port Tanger Med I, déjà arrivé à saturation. Un premier quai a été attribué en 2016 à Maersk via son bras portuaire APM Terminals.

    Ce terminal, dénommé TC4 aura une longueur de 1.600 m et une capacité totale de 4,2 millions de conteneurs EVP (le standard en la matière) par an. Le contrat de concession signé en mars 2016 devra courir sur 30 ans avec une date d’entrée en service prévue en janvier 2019. L’investissement total devra être à la hauteur avec 758 millions d’euros, soit un peu plus de 8,2 milliards de DH. Ils devront financer l’infrastructure, les superstructures et les équipements de gestion de terminaux. Une extension est prévue dans le cadre du programme. Elle devra porter sur un quai de 400 m, soit une capacité additionnelle de 1 million de conteneurs. Vu la croissance du trafic maritime, il est probable que cette option sera prise au plus vite. En effet, les estimations de trafic pour 2030 tablent sur une nette croissance avec un trafic global de plus de 31 millions de conteneurs, ce qui reste très plausible, le potentiel du Détroit dépassant actuellement les 40 millions de conteneurs.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc