×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4978 Le 10/03/2017 | Partager

    • Marchés financiers: Bonnes prévisions pour mars
    Les perspectives sur les marchés financiers sont plutôt positives. Il est, en effet, prévu une stabilisation des niveaux de taux sur le marché monétaire. Ils devraient se situer dans un intervalle compris entre 2,05% et 2,15% grâce notamment au soutien de Bank Al-Maghrib via ses pensions hebdomadaires. Les taux sur l’obligataire eux pourraient connaître une petite détente, en particulier sur les maturités court et moyen terme, et ce compte tenu d’une demande toujours aussi élevée face à un besoin du Trésor qui demeure important.
    Pour ce qui est de l’action, le marché sera suspendu en mars aux publications annuelles des sociétés cotées. En dépit des nombreux profits warning, l’estimation de hausse de la masse bénéficiaire se situe autour de 13%, ce qui en soit serait positif pour la Bourse. M.A.B.

    • Levées du Trésor: Début de mois calme
    Le Trésor démarre doucement ses levées en ce mois de mars. Lui qui vient d’annoncer des besoins mensuels compris entre 9 et 9,5 milliards de DH a procédé à l’émission de pas plus de 1 milliard de DH de bons sur le marché obligataire lors de l’adjudication du 7 mars. En face, la demande exprimée dépassait les 8 milliards de DH. Cette sortie du Trésor n’a porté que sur de courtes maturités (52 semaines et 2 ans). Le règlement des bons souscrits est prévu pour le 13 mars. M.A.B.

    • Communication financière: Piqûre de rappel de l’AMMC  
    C’est devenu une sorte de tradition. A la veille de la date limite de publication des résultats annuels des sociétés cotées (31 mars), l’Autorité du marché de capitaux (AMMC) y va de sa petite piqûre de rappel. Le régulateur recommande aux émetteurs d’éviter les week-ends pour leurs publications. Des publication qui doivent être accompagnées de notes explicatives des principales évolutions des agrégats. L’ex-CDVM leur préconise aussi de tenir des réunions avec la presse et les analystes au plus tard 15 jours après la publication des comptes, mais aussi d’émettre annuellement leur calendrier de communication financière. Sans oublier la mise en ligne sur leur site web de leurs agrégats financiers. M.A.B.

    • Le nouveau président de l’Ordre des experts-comptables élu
    Issam El Maguiri a été élu résident du conseil national de l’Ordre des experts-comptables, succédant à Abdellatif El Qortobi. Les autres membres du bureau du conseil sont Amine Baakili (1er vice-président), Larbi El Aoufir (2e vice-président), Mohamed Samir Bennis (SG) et Ahmed Chahbi (trésorier). Jusque-là, El Maguiri était président du conseil régional Sud de l’Ordre. Les élections des deux conseils régionaux Sud et Nord auront lieu vendredi 10 mars. H.E.
    • Saisie de Marquise contrefaite
    Un chargement de près de 4 millions de cigarettes Marquise contrefaites (200.000 paquets) a été saisi au port de TangerMed par la douane suite au contrôle d’un container en provenance de Haiphong (Vietanam). Le chargement devait être transbordé pour être acheminé vers la Mauritanie. Des poursuites pourraient être lancées par Imperial Tobacco, maison-mère de la Société marocaine des Tabacs, contre l’importateur. H.E.

    • Les écoles privées suspendent leur grève
    Prévue pour le 14 mars prochain, la journée de grève nationale décrétée par la Fédération nationale de l’enseignement privé, en guise de protestation contre la «crise» vécue par le secteur, a finalement été suspendue. La fédération prendra une décision définitive ce samedi 11 mars, à l’issue de son assemblée générale. Après une première rencontre avec le patron des impôts, une deuxième vient d’être organisée avec le ministre de l’Education nationale, Rachid Benmokhtar. Là encore, une commission mixte sera formée pour plus de coordination. Concernant le report de l’interdiction aux écoles privées de recourir aux profs du public, le ministre a maintenu sa décision. L’interdiction sera de mise dès la prochaine rentrée. A.Na
    • Bourses d’excellence: L’université de Rabat raflela mise
    Sur les 300 bourses d’excellence (édition 2017), les doctorants de l’université Mohammed V de Rabat ont remporté le gros lot, soit 79 bourses. Ils sont suivis par les doctorants des universités de Casablanca (51 bourses) et de Fès avec 36 bénéficiaires. Les doctorantes confirment leur suprématie en décrochant deux fois plus de bourses que leurs homologues masculins. Ces bourses sont accordées dans le cadre du programme géré par le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST). Elles sont destinées  aux étudiants les plus méritants pour leur permettre de préparer leur thèse de doctorat. N.E.A.

    • Une fuite de gaz dans un centre d’appel à Fès
    Une fuite de gaz s’est produite, jeudi 9 mars, en fin de matinée, depuis les conduites de climatisation d’un des quatre centres d’appel du groupe français Webhelp, sis avenue des FAR à Fès. A l’heure où nous mettions sous presse, une quarantaine de personnes sur les 400 employées ont été asphyxiées. Elles ont été évacuées aux urgences du CHU Hassan II dans un état critique. La police scientifique était sur place pour déterminer les causes de cet incident. La direction du centre d’appel a suspendu toute activité jusqu’à nouvel ordre. Webhelp est le premier employeur de la ville avec plus de 2.500 postes. Y.S.A

    • Provinces du Sud: Premier bilan des projets lancés
    Le nouveau modèle de développement des provinces du Sud commence à prendre forme. Le ministre de l’Intérieur a tenu une série de réunions avec les responsables locaux dans cette région. A Guelmim par exemple, 40 projets d’une valeur de 1,4 milliard de DH ont été lancés. Il s’agit notamment de projets agricoles, avec un investissement de 800 millions de DH. La réalisation de l’aéroport de Guelmim, ayant coûté 250 millions de DH, est en cours de finalisation. Les autorités devront aussi lancer, l’été prochain, la construction d’un barrage avec un investissement de 1,5 milliard de DH. Les travaux de réalisation de la voie rapide reliant Guelmim à Tan-Tan seront lancés cette année, alors que ceux de la 2e tranche, allant jusqu’à Tiznit, sont prévus en 2018. D’autres projets sont aussi programmés, dont le renforcement du raccordement au réseau de l’eau potable à Sidi Ifni, la mise à niveau urbaine de Guelmim, Sidi Ifni et Assa Zag. M.A.M.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc