×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Fès mise sur la recherche contre le cancer

    Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:4971 Le 01/03/2017 | Partager
    L’IRC s’associe avec les universités marocaines
    8 millions de DH pour 8 projets de recherche
    recherche_cancer_fes_071.jpg

    L’IRC de Fès est le premier du genre au Maroc et en Afrique. Il s’agit d’un espace de recherche, collaboration et coworking, relié à la toile mondiale par fibre optique de haut débit, et entièrement équipé de bureaux sur le mode Plug & Play (Ph. YSA)

    Près d'un an après son inauguration officielle par SAR la princesse Lalla Salma, l’Institut de recherche sur le cancer (IRC de Fès) réussit une grande sortie à l’international. «Nous venons d’octroyer  un financement pour l’appui à la réalisation des projets de recherche collaboratifs dans le domaine de la cancérologie», confie Mohcine Zouak, directeur de l’IRC. Il s’agit de l’aboutissement d’un processus initié en mai 2016 par la publication du premier appel à projet de son établissement. Jouissant d’un fort soutien de la Fondation Lalla Salma de prévention et contrôle de cancer, membre fondateur de l’IRC, celui-ci a pour mission de faciliter la recherche. «Notre action vise la lutte contre le cancer au bénéfice des patients atteints dans le cadre du Plan national de prévention et de contrôle du cancer (PNPCC)», explique Zouak.

    Ainsi, et pour la première fois au Maroc, le processus de soumission et de sélection des projets a été effectué via une plateforme numérique développée spécifiquement pour l’IRC. Ce qui a permis aux chercheurs, évaluateurs et administrateurs de communiquer à distance avec des outils  sécurisés, fluides et efficaces établissant un record national dans le contrôle de la durée d’une telle procédure de sélection de projets de recherche.

    L’IRC a aussi lancé une véritable campagne de communication visant toutes les universités marocaines. Objectif, expliquer le déroulement de l’appel à projet de recherche contre le cancer, et motiver les chercheurs. Résultat: plus d’une centaine de projets ont participé à cette première compétition. Au final, huit projets ont été retenus pour un financement global de 8 millions de DH, sur 3 années. Le jury a privilégié les axes de recherche sur la qualité des soins, la biologie, les bases de données, le dépistage, le parcours des soins, l’éducation thérapeutique, et les difficultés d’accès aux soins des cancéreux ramedistes. Signalons que les huit projets touchent différents organes et types de cancer (cancers solides, cancers hématologiques et les cancers de l’enfant).

    Cette rencontre a été conclue par la signature de contrats de financement avec les coordonnateurs des projets et leurs institutions d’appartenance (universités, facultés de médecine, facultés de sciences, centres hospitaliers universitaires, Institut Pasteur, associations savantes). Des comités d’experts ont été mis en place pour le suivi de chacun des projets financés, suivi prévu sur un rythme semestriel assurant la maîtrise des objectifs et le contrôle des financements.

    De notre correspondant,
    Youness SAAD ALAMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc