×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Best Profil se recentre sur le conseil et la formation

    Par Abashi SHAMAMBA | Edition N°:4962 Le 16/02/2017 | Partager
    Derrière le changement de nom, une réorientation stratégique
    Pour la première fois, des intérimaires placés sous statut CDI
    zahir_lamrani_062.jpg

    Zahir Lamrani, administrateur-directeur général: «Le recentrage sur les prestations de conseil répond à l’évolution des exigences des entreprises. Celles-ci veulent un package global» (Ph. L'Economiste)

    En changeant de raison sociale, Best Profil qui s’appelait jadis Best Intérim, décline aussi une nouvelle orientation stratégique de l’entreprise «Nous ne sommes plus dans la sous-traitance pure et dure, le mot intérim étant associé à quelque chose de péjoratif», précise d’emblée Zahir Lamrani, administrateur directeur-général de Best Profil. Pour le commun des mortels, intérim rime en effet avec précarité et par conséquent, est très mal vu. Au-delà de la réalité de la manière dont les contrats sont gérés afin de rester dans le délai réglementaire de 6 mois, les besoins de l’entreprise eux ne s’inscrivent pas dans la même approche de l’intérim. Ils sont permanents, complète Tarik Lamrani, directeur général adjoint.

    Le cœur du métier de l’entreprise est centré sur des solutions qui intègrent le conseil et la formation. En gros, les besoins en facilities exprimés par les entreprises, toutes ces activités à forte intensité de ressources humaines. En plus du magma négatif associé à l’intérim, le métier ne reflétait plus l’étendue des prestations du cabinet qui a développé une grosse activité de formation et de conseil ces cinq dernières années.
    Une des évolutions spectaculaires a consisté à placer les intérimaires sous statut CDI (contrats à durée indéterminée) afin de se différencier d’une compétition très agressive et un levier d’évitement d’une mortelle guerre des prix sur le marché. Best Profil a par ailleurs décidé de se désengager des marchés de l’Etat.

    En général, le contrat d’un intérimaire est une mission à durée limitée. Le passage sous statut CDI signifie que la personne rattachée juridiquement à Best Profil, bascule dans une mission de longue durée. L’autre différence se situe au niveau du tarif de la prestation au client (entreprise), bien plus élevé que l’intérim classique. En plus du prix stricto sensu du service, la facture intègre aussi la provision légale pour couvrir les indemnités de rupture en cas d’une fin brutale de la mission du salarié détaché chez le client.

    Valeur aujourd’hui, Best Profil emploie 200 salariés en CDI et en fonction du carnet de commandes, le management espère généraliser le statut au maximum des collaborateurs. Ce contrat de CDI hybride est avantageux pour le salarié comme pour l’entreprise chez qui il est en mission. Au salarié, il assure une certaine sécurité et de la visibilité. Cela lui permet de pouvoir contracter un crédit par exemple et d’élaborer un projet, relève le directeur général de Best Profil. Et l’employeur, en externalisant le risque social, garde sa flexibilité et peut compter sur un collaborateur ayant de l’expérience et qui s’inscrit dans la culture de l’entreprise.

    Pour l’instant, la demande de ces intérimaires CDI, souvent des ouvriers qualifiés, provient surtout de filiales de multinationales anglo-saxonnes. Pour ces entreprises, cette formule est un outil de gestion du risque lié à la rigidité de la législation du travail. Elles se ménagent ainsi une capacité d’adaptation à l’évolution de la conjoncture. Une autre demande provient des sites industriels où il y a une forte pression syndicale. Tous les conseils juridiques l’affirment: en haut du tableau de questions que pose un investisseur étranger vient l’application du droit de travail et la possibilité d’ajuster ses effectifs en cas de baisse d’activité.

    15% de croissance en 2016

    Best Profil gère actuellement un portefeuille de 4.400 contrats d’intérim pour le compte de ses clients. La société emploie une quarantaine de salariés permanents. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 185 millions de dirhams en 2016, en hausse de 15%.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc