×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Agadir: Expo-choc sur l'état de la planète

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:4927 Le 29/12/2016 | Partager
30 images puissantes signées par le photographe allemand Hans Sylvester
Pour ce fervent militant écologiste, l'appareil photo est une arme de persuasion
agadir_expo_planete_027.jpg

L’exposition «Le Mur de la réflexion» de Hans Sylvester se poursuit jusqu’au 31 janvier 2017 à Crocoparc. De par leurs forces, les 30 clichés grand format saisissent, interpellent et donnent à réfléchir sur le devenir de la planète malmenée (Ph. F.N)

Des glaciers qui fondent en Alaska, des élevages super intensifs au Brésil, le niveau des mers qui monte dangereusement en Allemagne, de la pollution, de la sécheresse… Ce sont quelques-unes des scènes représentées par les clichés grand format exposés jusqu’au 31 janvier 2017 à Crocoparc Agadir. Signés par le photographe allemand Hans Sylvester, les 30 images choc interpellent, saisissent. Elles donnent à réfléchir. En effet, l’exposition, intitulée  «le Mur de la réflexion», déclenche une réelle prise de conscience chez les visiteurs. «Ces photos sont plus que de simples images, elles constituent un reportage visant à sensibiliser l’opinion publique sur l’état de notre planète», explique Hans Sylvester. Véritable militant écologiste attentif à la préservation de la planète, le photographe utilise son appareil photo comme une arme de persuasion. Alaska, Brésil, Amérique du Sud, Allemagne… les photos de Sylvester, prises aux quatre coins du monde, traitent d’environnement et de réchauffement climatique. Elles s’offrent au regard avec force et amènent un questionnement sur le devenir de la planète, sur les désastres causés… C’est ainsi que les visiteurs, petits, grands, professionnels, néophytes… se retrouvent impliqués dans la réflexion.
Grand photographe et militant pour l’écologie, Hans Sylvester a connu le succès grâce à un reportage en noir et blanc qu’il a fait sur la Camargue dans les années soixante. S’en suit une longue série de reportages à travers le monde. Chaque voyage donnant lieu à un livre ou à une publication, le plus souvent dans des magazines Géo. Dans les années 80, l’artiste s’attache à défendre l’environnement et publie des reportages consacrés aux parcs naturels d’Europe, dénonce les ravages de la déforestation en Amazonie, réalise un long reportage sur la rivière Calavon sous le titre «La Rivière assassinée». Et enfin, il s’intéresse à l’exploitation de la forêt en Amérique du Nord. Ses photos ont été exposées dans les plus grandes galeries du monde Tokyo, New York, Sao Paolo…
De notre correspondante, Fatiha NAKHLI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc