×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Analyse

    Industries culturelles et créatives: Le visage culturel mondial délesté de ses frontières

    Par Stéphanie JACOB | Edition N°:4926 Le 28/12/2016 | Partager
    1re étude du poids de la culture dans le monde
    Pour mieux comprendre son rôle économique et social
    culture_poid_monde_027.jpg

    Dans les 5 grandes régions du monde, le poids des ICC diffère, passant de 3,3% du PIB pour l’Amérique du Nord à 1,1% en Afrique et au Moyen-Orient

    A force de chercher -sans les trouver- des chiffres et des statistiques mondiales sur le secteur des industries culturelles et créatives (ICC), la Confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs (CISAC) a pris les choses en main. Elle a ainsi initié une étude, menée par Ernst & Young et publiée en 2015, pour définir le rôle de la culture dans le développement des sociétés. Panorama des régions.

    En Afrique et au Moyen-Orient, sur le podium des ICC, la télévision se place sur la première marche. C’est d’ailleurs le média qui connaît actuellement la croissance la plus rapide. Mais en termes d’emplois, c’est le cinéma qui arrive en tête avec 585.000 postes liés au 7e art en 2015 sur les 2,4 millions de postes que comptent ces industries dans leur ensemble. En effet, pour toute la région, le budget total de ces économies représente, pour cette même année, 58 milliards de dollars de revenus, soit 3% de la totalité des revenus des ICC au niveau mondial. Un créneau en pleine expansion poussé par une riche diversité culturelle, une population jeune et connectée et l’explosion des nouvelles technologies et des marchés commerciaux. La production et la projection de films jouent donc aujourd’hui un rôle moteur dans la croissance de l’emploi au sein des CCI. Mais le marché africain reste mal structuré, les biens culturels étant en grande partie offerts par le biais de l’économie informelle.
    En France, le budget de la culture, annoncé comme priorité gouvernementale, a augmenté de 5,5% pour 2017, soit 3,6 milliards d’euros en plus. L’enveloppe repasse ainsi le seuil du 1% du budget de l’Etat. La plus forte hausse enregistrée sur ce ministère, a précisé la ministre française, Audrey Azoulay. Rappelons que le budget avait été diminué de 4% en 2013 et de 2% en 2014, avant de se stabiliser en 2015 et de connaître en 2016 une hausse de 2,7%. L’Insee a calculé en 2014 la contribution de la culture au PIB révélant que les seules activités culturelles pèsent 3,2% du PIB, soit 7 fois la valeur ajoutée de l’industrie automobile.
    Dans toute l’Europe, second marché mondial, les ICC permettaient en 2013 d’employer plus de 14.000.000 de personnes, représentant un chiffre d’affaires annuel d’environ 860 milliards d’euros, soit l’équivalent de 7% du PIB des 27 pays membres.

    ■ L’Asie-Pacifique possède la plus grande base de consommateurs et s’appuie sur une classe moyenne en pleine expansion et une population très connectée. A savoir que 87% des adultes ont un smartphone. Une population qui apprécie tout particulièrement les journaux et les jeux vidéo. L’industrie du livre indien s’est placée 10e sur le marché mondial du livre en 2014. Dans la région Amérique latine et Caraïbes, la télévision génère un tiers de la totalité des revenus des CCI. Les habitants de l’Amérique latine passant en moyenne plus de 5 heures par jour à la regarder. Sur le marché de la musique enregistrée, c’est le Brésil qui tient le haut de l’affiche avec 228 milliards de dollars générés, puisque 65% de la musique écoutée dans le pays est brésilienne. Enfin, l’Amérique du Nord se place 3e sur le marché mondial et 1re dans les secteurs de la télévision, du cinéma et de la radio.
    La région est également au cœur de la transformation numérique et compte le plus grand nombre de consommateurs de contenus culturels numériques au monde.

     

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc