×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    LafargeHolcim Maroc absorbera Lafarge Cementos

    Par Soufiane NAKRI | Edition N°:4923 Le 23/12/2016 | Partager
    Le groupe procédera également à une augmentation de capital
    Le montant de l’opération est de 2,36 milliards de dirhams
    Attijari Finances Corp et CFG Bank, principaux conseils de l’opération
    lafargeholcim_023.jpg

    Suite à la fusion-absorption, le capital de LafargeHolcim Maroc est détenu par Lafarge Maroc à hauteur de 64,68%

    Après le feu vert de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (Ammc), LafargeHolcim Maroc annonce le lancement d’une augmentation de capital par apport en nature au titre de la fusion-absorption de Lafarge Cementos. Le montant de l’opération s’élève à 2,36 milliards de dirhams (Prime de fusion incluse). Elle sera souscrite en totalité au profit des actionnaires actuels de Lafarge Cementos. Elle porte sur un total de 26.615 actions qui seront émises selon une parité d’échange de 76,7 actions de LafargeHolcim Maroc pour 1’action de Lafarge Cementos. La date d’échange des actions sera prévue pour le 4 janvier 2017. Lafarge Cementos opère en tant que station de broyage de clinker à Tanger. Attijari Finances Corp et CFG Bank sont les principaux conseils du groupe pour cette opération. La transaction sera enregistrée à la Bourse de Casablanca le 5 janvier 2017 par Attijari Intermédiation. Pour l’opération de fusion-absorption, le groupe cimentier souligne que «l’objectif de cette opération s’inscrit dans le cadre d’un ensemble de mesures d’optimisation et de simplification de la structure de LafargeHolcim Maroc et de créer une synergie dans les structures et les moyens financiers».  La fusion-absorption sera réalisée sur la base de la réévaluation de valeur des immobilisations corporelles et financières pour la détermination de la valeur actuelle du marché. Pour les autres éléments du bilan, ils seront apportés à leur valeur nette comptable. L’opération de la fusion-absorption et celle de l’augmentation de capital seront soumises à l’approbation par les actionnaires des deux structures le 30 décembre 2016.
    Pour les résultats, LafargeHolcim Maroc a bien négocié la première moitié de cette année. A fin juin 2016, le chiffre d’affaires consolidé du groupe s’élève à 2,82 milliards de dirhams, en progression de 5,9%. Le résultat d’exploitation a enregistré une hausse de 8,6% à 1,23 milliard de dirhams. Cela débouche sur un résultat net consolidé qui a progressé de 7,5% à 807 millions de dirhams. En Bourse, la performance du cimentier depuis janvier ressort à 44,19% contre 43,48% depuis début 2015.
    Pour les perspectives, LafargeHolcim Maroc poursuit son programme de développement avec une station de broyage à Laâyoune qui sera opérationnelle au premier semestre 2017 et également son projet en cours de la nouvelle cimenterie à Agadir.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc