×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Musique arabe George : Wassouf fait son come-back

    Par Karim Agoumi | Edition N°:4909 Le 01/12/2016 | Partager
    george_wassouf_009.jpg

    Après sept ans d’absence sur la scène marocaine, le chanteur de musique arabe George Wassouf, surnommé le sultan du Tarab, se produira  au Mazagan Beach and Golf Resort le 3 décembre prochain. Un concert qui promet d’ores et déjà de faire salle comble grâce à la voix unique et au charisme légendaire de la star.
    Le chanteur syrien âgé de 55 ans donnera ainsi un concert unique samedi prochain à l’occasion de la 24e Mazagan Nights. Pour le plus grand plaisir de ses fans, il interprètera ses plus grands succès dont notamment  «Hawa Sultan», «Rohi ya Nesmah», «Law Naweit» ou encore «Salaf Wi Deine». Des titres à la fois mélancoliques et imprégnés de tendresse dont les paroles font vibrer les cœurs d’un très large public de tous les âges. Des notes qu’il doit avant tout à la diva Oum Kalthoum ou encore de la chanteuse algérienne mythique Warda. L’artiste est également connu pour sa maîtrise vocale mais également pour sa voix particulièrement profonde et enivrante.
    La star a débuté sa carrière très jeune à l’âge de 6 ans où il interprétait déjà des classiques de la chanson arabe dans les fêtes de mariage. Mais c’est en 1980 que son manager Georges Ibrahim El Khoury le dévoile au monde entier à travers l’émission libanaise «Studio El Fan». Depuis, il est invité sur les plus prestigieuses scènes du monde arabe mais également d’Europe. Il marque également régulièrement sa présence dans de nombreux festivals internationaux. Son dernier concert au Maroc remonte quant à lui à 2009, où il a enchanté le public de Mawazine. George Wassouf chante le tarab. Une musique ancestrale qui fait partie du patrimoine historique et culturel du Royaume et qui caractérise avant tout un état d’âme atteint par une sensation de plaisir ou de bien-être. Une musique exaltante et spirituelle qui s’est progressivement popularisée avec le temps.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc