×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Nuit des Philosophes: A nouveau le rush!

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:4907 Le 29/11/2016 | Partager
Un public majoritairement jeune à Rabat et Casablanca
Près de 50 «halqas» animées par 20 philosophes autour de 4 thématiques
nuits_des_philisophes_007.jpg

L’Auditorium de la Bibliothèque nationale était plein à craquer lors de la session d’ouverture de la 3e édition de la Nuit des Philosophes durant laquelle a eu lieu la remise des prix du concours Graine de Philosophe ainsi qu’un dialogue entre les commissaires de l’évènement, Ali Benmakhlouf et Marc Crépon (Ph. IFM)

La philosophie séduit encore une fois les jeunes lycéens et étudiants qui se sont déplacés en masse lors de la 3e édition de la Nuit des Philosophes qui a eu lieu à Rabat à la Bibliothèque nationale (BNRM) ainsi qu’à l’Institut français de Casablanca, respectivement les 25 et 26 novembre. Cet évènement, organisé par l’Institut français du Maroc en partenariat avec la BNRM en écho à la Journée mondiale de la philosophie célébrée par l’Unesco le 17 novembre, s’est ouvert cette année sur la Méditerranée et avait pour objectif de renouer avec l’esprit de la philosophie comme à l’époque grecque. Les intervenants qui ont animé les 50 «halqas» durant les deux jours sont ainsi venus du Maroc, mais aussi de France, du Liban de Grèce et de Tunisie. Le commissariat de ces Nuits a été confié à Ali Benmakhlouf, professeur de philosophie et membre senior de l’Institut universitaire de France, et Marc Crépon, directeur du département de philosophie de l’ENS. Les leçons et débats se sont tenus autour de quatre thématiques: Penser la planète, Société et religion, l’Ethique puis l’Histoire et la mémoire.

nuits_des_philosphes_007.jpg

L’Espace Cafétéria de l’Institut français de Casablanca a abrité le «Café Philo», organisé par l’Association Divers’Cité avec des interventions de Felsafa fel zanqa (Ph. Khalifa)

C’est devant une salle archi comble que Jean-Marc Berthon, directeur général de l’Institut français du Maroc, a lancé l’évènement avant de laisser place à Marc Crépon et Ali Benmakhlouf qui ont inauguré la soirée autour du thème de l’Ethique. Durant cette ouverture, a également eu lieu la remise des prix du concours Graine de Philosophe. Organisé en partenariat avec HEM, ce concours en français et en arabe destiné aux bacheliers marocains, leur a offert un espace d’expression autour du thème «Qu’est-ce qui fait notre humanité?» Dans la catégorie «Essai en français», le gagnant est Omar Ouadghiri Idrissi du lycée Ryad Al Maarifa à Rabat, quant à l’«Essai en arabe», le prix est revenu à Chaymae Kriouile du même lycée.
Du côté de Casablanca, ce sont Soumaya Mestiri, professeur de philosophie politique et sociale à l’Université de Tunis, et Vincent Delecroix, docteur en philosophie, romancier et directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études où il occupe la chaire de Philosophie de la religion, qui ont ouvert le bal autour du thème «Société et religion : que peut-on tolérer?» En plus des leçons et des lectures, l’Institut français de Casablanca a également accueilli un «Café philo» organisé par l’Association Divers’Cité avec des interventions de Felsafa fel zanqa.
Plusieurs leçons de 30 minutes suivies de 15 minutes de débats étaient proposées lors de ces Nuits. Chacun pouvait construire son parcours en fonction des sujets qui lui plaisent sachant que 4 à 5 espaces accueillaient un débat. Cependant certains thèmes suscitaient un tel intérêt qu’il était très difficile d’accéder à certains espaces où la demande excédait largement le nombre de places disponibles. Nouveauté cette année, les lectures de textes littéraires et philosophiques «Autour des textes». C’est dans une ambiance plus intimiste à la lumière tamisée que se sont tenues  à l’espace des périodiques ces lectures de textes choisis par Driss Ksikes et Guillaume Badoual.  Pour chacune des sessions, ils ont invité Sophia Hadi, comédienne, à lire et mettre en espace les extraits de textes, avant de prolonger la réflexion avec deux philosophes.
Durant les deux soirées, la jeunesse a encore une fois prouvé qu’elle était avide de réflexion et de débat car au-delà des leçons, les «Labo-Grains de philo» ont connu un bel engouement à l’instar des deux éditions précédentes. Les jeunes philosophes lycéens ont profité de ces instants privilégiés pour mener des entretiens et des interviews avec les intervenants tout au long de la soirée.

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc