×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Injaz Al Maghrib : AWB renforce son engagement auprès des jeunes

Par Fatima HAÏM | Edition N°:4907 Le 29/11/2016 | Partager
426 collaborateurs bénévoles mobilisés en 2015-2016
10.355 jeunes bénéficiaires, dans 18 villes, soit 5.273 heures de formation
injaz_al_maghrib_007.jpg

Chez Attijariwafa bank, le mécénat de compétences est un cas d’école. Une initiative qui a permis de mettre à disposition les salariés bénévoles du groupe au profit de l’association Injaz Al Maghrib… Ce dispositif a été récompensé, vendredi dernier, lors d’une cérémonie en leur honneur, présidée par le PDG d’Attijariwafa bank, Mohamed El Kettani, au siège du groupe à Casablanca.
En 2015, l’objectif annoncé par le PDG était de mobiliser 1.000 conseillers bénévoles sur 3 ans, soit 330 salariés par an. Avec 426 collaborateurs qui ont répondu présent à l’appel de leur président en une seule année, AWB a largement dépassé ses objectifs en termes d’engagement…
«A travers cette action, le groupe renforce son leadership auprès des jeunes au niveau de l’entrepreneuriat… Ce qui est spectaculaire, c’est que AWB s’est engagée pour mobiliser 1.000 bénévoles sur trois ans et qu’en un an, il y a déjà plus de 400 conseillers bénévoles qui se sont investis. Nous avons même du mal à suivre parce qu’il y a tellement de demandes que nous n’arrivons pas à lancer tous les programmes. Pour moi, c’est une très belle dynamique enclenchée en interne qui ne fait que renforcer la culture d’entreprise, autour de valeurs fondées sur le partage et le soutien aux jeunes. Pour Injaz, c’est très important d’avoir des partenaires comme AWB, qui croient aux projets que nous portons et qui nous soutiennent car nous ne pouvons rien faire si nous n’avons pas de bénévoles… La clé de la réussite de Injaz, c’est la qualité de ses bénévoles, qui mènent une action de terrain auprès des jeunes», explique Laila Mamou, la nouvelle présidente de Injaz Al Maghrib (et du directoire de Wafasalaf), qui succède à ce poste à Abbad El Andaloussi. Ce soir-là, l’ensemble des conseillers, venant de tout le Maroc et engagés dans les projets d’entrepreneuriat auprès des jeunes, étaient présents pour recevoir leur attestation de «citoyen responsable».
Pour Injaz, il s’agit surtout d’«impacter» les jeunes très tôt, à travers des programmes de formation à la création d’entreprise qui sont dispensés dans les écoles publiques des quartiers défavorisés…
«Partage, transmission de valeurs, solidarité…», ce sont là autant de mots que beaucoup de bénévoles présents ont répété, pour résumer leur expérience… Tous se sont investis au minimum deux heures par semaine (pendant leur temps libre), au profit de ces jeunes. Au total, ce sont 10.355 jeunes qui ont pu bénéficier de ce programme de soutien, dans 18 villes du pays, soit 5.273 heures de formation. Invité par la Fondation AWB, Patrick Dupoux, managing director de Boston Consulting Group (BCG) a utilisé l’expression «dynamique win win» pendant son intervention pour qualifier le mécénat d’entreprise.
Un dispositif qui permet d’impliquer les collaborateurs autour de projets fédérateurs et à fort impact économique et social. Pour 2017, AWB compte renforcer son travail auprès des jeunes, à travers des actions de sensibilisation à l’entreprenariat, dès les classes préparatoires.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc