×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossier Spécial

Ce qu’il faut savoir sur l’assurance multirisque

Par Hassan EL ARIF | Edition N°:4903 Le 23/11/2016 | Partager
Il faut toujours garder les justificatifs tels que les factures
Le montant de la prime tient compte du capital assuré
assurance_multiriques_003.jpg

Bien qu’elle permette de sécuriser son patrimoine immobilier, l’assurance multirisque habitation n’est pas obligatoire au Maroc  (Ph. Jarfi)

Les propriétaires ou locataires d’un bien immeuble ne se rendent compte de l’intérêt d’une assurance multirisque que lorsque survient un sinistre. Les assureurs offrent une large gamme de produits, mais qui commence à intéresser de plus en plus de consommateurs.
Le prix constitue parfois un argument commercial pour certaines compagnies d’assurance, mais cela ne doit pas être le seul critère d’arbitrage. «Il ne faut pas hésiter à demander un devis à plusieurs assureurs et comparer ensuite. Il est toujours conseillé de prendre le temps d’examiner attentivement les conditions générales d’un contrat avant de signer. Ce document renseigne notamment sur les exclusions», recommande un agent général.
La plupart des assureurs offrent la possibilité de demander une simulation via leur portail. Ce qui facilite la tâche. Le choix d’un produit commence par le choix d’un bon intermédiaire, qui soit à l’écoute et fournissant un conseil personnalisé.
Dans une multirisque «habitation», tout peut être couvert pourvu que l’on y mette le prix. Un assuré peut se couvrir contre les dommages causés aux voisins ou à des tiers par lui-même, les membres de sa famille ou des animaux domestiques.
Mais l’assurance de base garantit les dégâts d’eaux, le vol, l’incendie. Le montant de la prime démarre à partir de 400 DH, voire moins. Celui-ci est calculé en fonction de la valeur couverte aussi bien du contenu (mobilier, bijoux…) que contenant (bâtiment). Il est toujours conseillé de déclarer la valeur réelle des biens que l’on désire assurer à la souscription du contrat. Les compagnies d’assurance exigent souvent des pièces justificatives telles que des factures, mais peuvent aussi déléguer un expert pour évaluer l’état des lieux quand de gros montants sont en jeu.
Le personnel domestique tel que la femme de ménage, le gardien ou le chauffeur peuvent également être couverts contre les accidents de travail moyennant un supplément qui varie entre 50 et 60 DH selon les compagnies. Une multirisque habitation peut intégrer aussi une option d’assurance scolaire pour ses enfants.
En cas de dégâts causés par une infiltration d’eaux, un débordement, une fuite, il faut prendre des photos et rédiger un courrier avec une description du sinistre avant d’alerter son assureur, qui dépêche un expert pour évaluer le sinistre et en déterminer éventuellement l’origine. Attention, certains contrats ne couvrent pas tous les dégâts, le cas de la gaine commune. Ce type de sinistre devrait normalement être couvert par une assurance contractée par le syndic de l’immeuble. Certaines compagnies couvrent même les parties communes pour le compte des occupants. La même procédure concerne également l’incendie. L’expert délégué par l’assureur devra déterminer l’origine de l’incendie et vérifier que l’assuré s’est bien comporté en «bon père de famille». Ces deux types de sinistre doivent être déclarés dans un délai maximum de cinq jours.
En cas de vol, l’assuré doit effectuer une déclaration dans les 48 heures qui suivent, assortie d’un procès-verbal de la police ou de la gendarmerie. L’indemnisation s’effectue sur la base des valeurs déclarées lors de la signature du contrat d’assurance. Lorsqu’il s’agit de bijoux, certaines conditions s’appliquent. L’assuré doit déclarer la valeur exacte des bijoux et les placer dans un coffre-fort. Le domicile doit être sécurisé. A défaut, il ne sera pas indemnisé. La porte d’entrée doit également être munie de deux serrures. Les vols effectués par le personnel de maison ou en l’absence d’une effraction ne sont pas pris en charge. De même, il ne faut pas s’absenter de son domicile pendant une longue période.
Lorsqu’un assuré est en désaccord avec son assureur ou que celui-ci refuse de lui accorder une indemnisation, il peut toujours ester en justice. Mais rares sont les personnes qui vont jusqu’à introduire une procédure pour obtenir gain de cause, surtout quand il s’agit de petits montants.
Dans tous les cas, il faut se renseigner sur le montant de la franchise qui représente la somme qui reste à la charge de l’assuré en cas de sinistre. Si celui-ci est inférieur à la franchise, il ne sera pas indemnisé. Lorsque la prime d’assurance est faible, le montant de la franchise sera élevé.

Un plus pour les dossiers de crédit

Une usine ou le siège d’une entreprise peuvent également être couverts par une assurance multirisque. Le montant de la prime est calculé sur la base du capital couvert. L’assurance fonctionne selon les mêmes principes que pour une multirisque habitation. Dans le cas d’une usine, par exemple, le fait de souscrire une assurance multirisque sécurise le patrimoine et entre en ligne de compte pour demander un crédit bancaire ou des facilités de caisse. En cas d’hypothèque, la banque tiendra compte du capital assuré par le client.

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc