×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    A la une

    La Conservation foncière augmente ses tarifs

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:4886 Le 28/10/2016 | Partager

    A compter du mardi 1er novembre, les tarifs des droits de conservation foncière augmenteront. La hausse de la grille concerne toutes les prestations. Ainsi, les droits d’enregistrement augmenteront de 50% et passeront à 1,5% de la valeur du bien immeuble. La réquisition d’immatriculation est fixée à 1% de la valeur, sans oublier les frais de publicité, les droits superficiaires, le droit fixe, les frais de bornage… Des hausses qui contribueront à un renchérissement de l’immobilier, déjà plombé par l’instauration d’une taxe sur les livraisons à soi-même (60 DH m2), le montant de la taxe sur les terrains non bâtis qui est répercutée sur le client final, et une panoplie de taxes parafiscales (fer à béton, ciment et sable) H.E.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc