×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Analyse

    Immobilier: Le social, la bouée de sauvetage?

    Par Safall FALL | Edition N°:4883 Le 25/10/2016 | Partager
    Les acteurs s’appuient sur les marges du segment pour contrer la conjoncture
    Un business mi-figue mi-raisin sur le 1er semestre
    achevement_immobilier_083.jpg

    Après une croissance continue entre 2011 et 2014, les achèvements d’unités d’habitat social ont connu une baisse de production de 17%

    Alors que la clientèle se fait rare sur d’autres segments, c’est sur le social que les promoteurs tentent de se rattraper. Les marges y restent élevées (15 à 20%) -justifiées, du côté des opérateurs, par «la répercussion de la lourdeur des investissements liés aux programmes économiques (infrastructures de connectivité, commodités, etc.)». A fin mars dernier, selon les chiffres de la tutelle, 84 projets ont été mis en chantiers sur le segment des logements à 250.000 DH, soit un total de 474.532 unités. Ce chiffre est de 52.480 unités sur le segment des logements à faible valeur immobilière (à 140.000 DH). Sur le terrain, les principaux opérateurs ont tous bouclé des résultats relativement positifs sur le social à la fin du premier semestre de 2016.

    ■ Al Omrane:
    Le groupe affiche 25.000 unités mises en chantier contre 28.000 en 2015. Les achèvements sont restés quasiment au même niveau qu’il y a une année, soit 34.000 unités. Le bras immobilier de l’Etat devrait maintenir ses efforts d’investissement et annonce 6 milliards de DH à injecter dans la production cette année. En revanche, le management du groupe relève une baisse de la demande sur le segment des logements à 190.000 DH, due notamment à la localisation des programmes en périphérie des villes.

    ■ Les Espaces Saada:
    La filiale du pôle immobilier du groupe Palmeraie Développement affiche, à fin juin, des préventes qui ont totalisé quelque 2.000 unités. Près de 83% de ce volume sont dans le logement social, le reste des unités étant partagé entre lotissements, moyen-standing, villas et commerces. Les unités mises en chantier par l’entreprise ont atteint 4.028 unités, là où les achèvements concernent 3.600 unités.

    ■ Alliances:
    Le promoteur sort progressivement du rouge! Le business de l’activité habitat social et intermédiaire du promoteur a connu une forte progression au 1er semestre 2016. Le chiffre d’affaires réalisé sur ce segment est passé de 284 millions de DH à près de 800 millions de DH. Ceci s’explique par le retour à la normale au niveau des chantiers du pôle et par l’accélération de la cadence des livraisons. Au total, ce sont 2.744 unités et projets sociaux qui ont aujourd’hui été livrés.

    ■ Addoha:
    Le groupe Addoha a produit 11.805 biens en 2015, dont 85% portés par la business-unit économique et moyen standing. Conformément au Plan Génération Cash, cette production s’inscrit en baisse par rapport à l’année 2014, et a porté sur des tranches dont les taux de commercialisation dépassent les 70%. Cette année, au terme des 9 premiers mois de l’année, les préventes du promoteur frôlent la barre des 8000 unités dont 46%, soit 3.674 unités, constitués de produits finis déjà en stock.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc