×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Philip Morris International certifiée «Top Employer»

    Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:4878 Le 18/10/2016 | Partager
    Ses filiales du Maroc, Algérie, Egypte, Sénégal et Afrique du Sud labélisées
    Elles portent le titre du «meilleur employeur» d’Afrique en 2017
    Conditions de travail, formation, évolution de carrière… les priorités
    top_africa_078.jpg

    Les managers RH de Philip Morris International, au Maroc, Algérie, Egypte, Sénégal, et Afrique du Sud, ont reçu, jeudi dernier à Johannesburg, la certification Top Employers d’Afrique 2017 (Ph YSA)

    «TOP Employers 2017 certification dinner». La très attendue cérémonie annuelle de certification des meilleurs employeurs s’est tenue, jeudi dernier, à Johannesburg (Afrique du Sud). Une occasion pour l’organisme indépendant «Top Employer Institute» de primer les politiques de management les plus ambitieuses. Une consécration qu’il accorde, depuis vingt-six ans, aux entreprises qui ont une meilleure stratégie RH.
    Ce 13 octobre, le «César» des Top Employers 2017 s’est déroulé en présence de plus de 1.000 convives, venant de 32 pays africains. Le Maroc était représenté par 4 sociétés: Philip Morris International (PMI)(*), abbvie, méditel, et G4S. Notons que 164 entreprises ont été certifiées, à cette occasion, «meilleur employeur» d’Afrique. Et ce n’est pas par hasard que la société PMI en fait partie. L’entreprise a été reconnue pour la première fois comme un des meilleurs employeurs en Afrique pour «son excellent environnement de travail et les opportunités de développement exceptionnelles qu’elle offre à ses employés». Ses responsables ont d’ailleurs reçu deux labels, celui du «meilleur employeur» octroyé à chacune de ses cinq filiales africaines (Maroc, Algérie, Egypte, Sénégal, et Afrique du Sud), ainsi que le «Top Employer d’Afrique». Délivré par l’organisme indépendant basé aux Pays-Bas, Top Employer Institute, ce label est un sacre pour les entreprises qui pratiquent les meilleures politiques de ressources humaines et de management à l’échelle du continent. PMI compte déjà le certificat «Top Employer Europe» décroché en 2015. «Nos ressources humaines sont notre plus grande force. Voilà pourquoi nous nous efforçons continuellement de fournir un milieu de travail stimulant, diversifié et inclusif», a déclaré Alejandro Lamas, PMI vice-président des Ressources humaines, Europe de l’Est, Moyen-Orient et en Afrique. L’on comprend qu’il ne s’agit pas d’un simple trophée. En fait, cette certification permet aux entreprises de se confronter au marché et aux meilleures pratiques sur le continent. Elle leur permet de recruter et de motiver leurs salariés, grâce à un comparatif rigoureux et indépendant. PMI emploie plus de 82.000 personnes dans le monde. La société offre une formation rigoureuse et des initiatives de développement, des programmes de récompense et de reconnaissance fortes, ainsi que des opportunités de carrière dans un environnement mondial et diversifié.
    Au Maroc, la filiale de PMI est créée en 2009. Elle emploie aujourd’hui quelque 70 salariés, tous d’un niveau d’étude supérieur. Grâce à la qualité de ses RH, la société, spécialisée dans la distribution de marques reconnues (Marlboro, L&M…), génère un chiffre d’affaires de plus de 50 millions de dollars. Un montant qui pourrait doubler ou tripler si l’Etat s’engage davantage dans la lutte contre la cigarette contrefaite ou de contrebande. Car, le marché de la cigarette au Maroc représente  près de 19 milliards de DH. Mais, le tiers de ce montant est raflé par les réseaux informels. Ainsi, la lutte contre ces réseaux boosterait le chiffre d’affaires des entreprises de distribution mais également la recette fiscale.  
    En attendant, PMI Maroc a décroché haut la main sa certification «Top Employer». Celle-ci est menée à l’initiative de l’entreprise qui investit de plus en plus dans sa politique de ressources humaines. Elle est surtout basée sur la qualité des RH, leur motivation, le cadre du travail et l’évolution de carrière. Pour Nadir Achrane, responsable RH de la filiale marocaine de PMI, «la démarche de certification a nécessité trois années de travaux intenses et surtout un engagement en faveur des salariés». Car, au final, la certification se fait sur la base des propos recueillis par les responsables de l’organisme indépendant Top Employer Institute auprès des RH.

    L’entreprise passée au crible

    Pour décrocher son sésame «Top Employer», l’entreprise se fait auditer par l’organisme indépendant mais aussi par ses salariés. Sont passés au crible au moyen d’un questionnaire vérifié par un audit: les conditions de travail (horaires variables, télétravail), la formation (alternance, cours numériques, groupe de mentorat), la gestion de carrière (coaching, mobilité internationale), la diversité (âge, sexe, profil), les avantages sociaux (retraite, assurance santé) et les programmes de bien-être (gestion du stress, programmes nutritionnels, équipements sportifs). La certification qui est décernée à la suite d’une évaluation rigoureuse,  est validée par la société d’audit Grant Thornton, des pratiques des entreprises dans un certain nombre de domaines, y compris la rémunération et les avantages sociaux, le développement de carrière, les conditions de travail et la formation.

    DNES à Johannesburg, Youness SAAD ALAMI

    ------------------------------------------------

    (*) Philip Morris International (PMI) est une société internationale du tabac leader mondial avec six des 15 marques internationales et les produits du monde vendus dans plus de 180 marchés. En plus de la fabrication et la vente de cigarettes, y compris Marlboro, la marque numéro un mondial de cigarettes et d’autres produits du tabac, PMI est engagée dans le développement et la commercialisation des produits à risque réduit ( «RRP»). RRP est le terme PMI utilisé pour faire référence à des produits ayant le potentiel de réduire le risque individuel et dommages de la population par rapport à la cigarette. Grâce à des capacités multidisciplinaires dans le développement de produits, équipements state-of-the-art, et la justification scientifique de pointe, PMI vise à fournir un portefeuille de PPR qui répond à un large éventail de préférences des fumeurs adultes et des exigences réglementaires rigoureuses.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc