×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    CFG Bank mobilise les investisseurs

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:4878 Le 18/10/2016 | Partager
    Gros succès des troisièmes rencontres «One on One»
    500 face-à-face entre émetteurs et investisseurs en trois jours

    CFG Bank vient de reconduire sa troisième One on One à Marrakech.  Une opération de séduction pour la Bourse, en particulier pour les sociétés cotées offrant ainsi au marché actions une visibilité à l'international. La Place est de plus en plus dans le radar des investisseurs étrangers et leur part dans le volume des transactions n’a pas baissé malgré la conjoncture. Elle se situe entre 15 et 20%.
    Ce sont des acquis qu’il faut maintenir, insiste Younes Benjelloun, administrateur-directeur général de CFG Bank.  La banque vient  d’organiser  ses traditionnelles rencontres One to One dont l’objectif est de permettre des échanges francs, directs et détaillés entre investisseurs et émetteurs. A cette troisième édition, des dizaines de représentants de la finance internationale et de sociétés cotées, d’opérateurs et investisseurs nationaux ont répondu à l’invitation de CFG Bank. Le principe est de mettre les deux face-à-face pendant 50 minutes.  «Ce qui est intéressant dans ce genre de rencontres très fréquentes dans les grandes places étrangères, est de permettre aux émetteurs, via un contact direct, de mettre en avant leurs secteurs d’activité ainsi que leurs perspectives de croissance», explique Benjelloun.  
    Côté investisseurs, les institutionnels, les gestionnaires de fonds en provenance des pays du Golfe, de Londres, New-York, Paris,  Afrique du Sud étaient au rendez-vous. En face, des émetteurs marocains et  tunisiens dont  Addoha, Attijariwafa bank, Brasseries du Maroc,  Cosumar, etc.  En plus de sa vocation de donner la visibilité aux investisseurs étrangers sur la Bourse de Casablanca en tant que hub en Afrique, ces One on one ont pour ambition de permettre aux investisseurs étrangers de se forger une opinion sur la solidité des entreprises cotées et sur leurs perspectives de croissance ainsi que de préserver le flux d’investissements étrangers sur la Bourse de Casablanca, ajoute Souad Benbachir, administrateur-directeur général de CFG Bank. Cette année, ce rendez-vous a également permis aux sociétés aux portes de la  Bourse  comme Mutandis de sonder le marché.  L’autre nouveauté de cette édition, les visites de sites qui ont accompagné ces rencontres. Les investisseurs intéressés ont eu la possibilité de voir de près certains projets industriels et immobiliers à Casablanca.  Au total, 40 investisseurs ont effectué le déplacement à Marrakech.  Parmi eux, quatre découvraient pour la première fois la Place marocaine.

    Ça roule pour la banque

    La 3e One on One de CFG Bank intervient au lendemain de l’augmentation du capital de  300 millions de DH de CFG Bank qui s’est lancée dans l’activité de la banque universelle en 2015.  Depuis, la banque a  totalisé 2,2 milliards de DH de dépôts alors que les crédits à la clientèle représentent près de 1,1 milliard de DH à fin août. «Cette augmentation de capital nous a permis de renforcer nos fonds propres et de continuer d’investir dans le développement de nos activités bancaires tout en consolidant nos métiers historiques», souligne Benjelloun. L’opération réalisée au profit d’investisseurs institutionnels déjà actionnaires dans la banque, était aussi ouverte aux groupes industriels marocains désireux d’accompagner la banque  dans son développement, insiste-t-il.  D’autres augmentations sont prévues à moyen terme, probablement en 2018.

     

     

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc