×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Régions

    Oriental: Une plateforme pour valoriser les produits locaux

    Par Ali KHARROUBI | Edition N°:4877 Le 17/10/2016 | Partager
    195 millions de DH pour le développement des coopératives
    La promotion des ressources et du savoir-faire local
    oriental_dattes_077.jpg

    Les dattes de Figuig sont très prisées pour leurs qualités nutritives et gustatives mais pas suffisamment valorisées pour conquérir des marchés internationaux (Ph. A.K)

    Un nouveau partenariat multipartite pour la création d’une plateforme de valorisation et de conditionnement des produits agricoles locaux vient d’être lancé au niveau de l’Oriental. Il renforcera la compétitivité des coopératives de la région et ciblera les créneaux porteurs: les dattes de Figuig, les plantes aromatiques et médicinales des hauts plateaux, les huiles essentielles de Jerada, les huiles d’olive de Taourirt et Driouch, les truffes de Bouarfa, les amandes de Aïn Sfa, le miel et les olives de toutes les provinces. En amont, plusieurs objectifs sont assignés à ce projet: lutte contre la pauvreté et la précarité, promotion d'une agriculture solidaire et équitable, commercialisation et exportation des produits locaux, valorisation des savoir-faire régionaux et concrétisation des politiques sectorielles de développement.
    En pratique, il s’agit d’une plateforme logistique de valorisation, de conditionnement, d’emballage, de promotion et de commercialisation des produits locaux et du terroir. Elle sera érigée sur une superficie globale de 5 hectares dont 3 hectares couverts. Elle sera constituée de  quatre structures: des locaux d’exploitation et administratifs, des chambres froides négatives et  positives, des unités  de traitement, de valorisation, de conditionnement et du matériel de transport et manutention. Le coût de ce projet est estimé à 195 millions de DH assuré par la wilaya à hauteur de 50 millions de DH, le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime (40 millions de DH), le ministère de l’Industrie (40 millions de DH), le ministère de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire (15 millions de DH), le Conseil régional de l’Oriental (35 millions de DH), le Centre régional d’investissement (logistique de promotion)  et l’Agence de développement de l’Oriental (15 millions de DH). Cette enveloppe budgétaire est destinée aux frais de l’étude de faisabilité, à l'acquisition du terrain qui accueillera la plateforme et au programme d’investissement hors terrain. En plus, le MICIEN se charge de l’encadrement et de l’accompagnement dans le domaine de la commercialisation à travers Maroc Export. De son côté, le département de l’Agriculture assurera l’encadrement, l’accompagnement et l’expertise indispensables pour améliorer la productivité et la traçabilité des produits à valoriser.
    Un comité de pilotage et de suivi constitué des représentants des partenaires sera institué et co-présidé par le président du CRO et le wali de la région. Il veillera sur la progression des travaux et des études. Il aura également pour tâche d’alerter les cosignataires en cas de difficulté dans l’exécution des travaux.
    De notre correspondant,
    Ali KHARROUBI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc