×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Analyse

Où investiront les entreprises publiques en 2017

Par Khadija MASMOUDI | Edition N°:4877 Le 17/10/2016 | Partager
Energie, autoroutes et projets industriels de l'OCP
Au moins 107 milliards de dirhams prévus en 2017
investissement_entreprises_publique_077.jpg

34% de l'investissement prévu est destiné au secteur de l'énergie, mines, eau et environnement. Vient ensuite l'infrastructure et transport avec 20% du volume

Premiers investisseurs loin devant l'Etat et les collectivités territoriales, les entreprises publiques comptent engager 107 milliards de dirhams en 2017. Mais pour la troisième année consécutive, le volume est en baisse: 108 milliards de dirhams en 2016, 114,9 en 2015 et 118,5 milliards en 2014. Le léger recul entre 2016 et 2017 est liée à l'achèvement des projets de plusieurs organismes (TMSA, ONCF, ORMVA, Conservation foncière).
Pour 2017, 90% du budget d'investissement sera dédié à l'infrastructure, aux  transports, l'eau, à l'énergie, aux mines, aux secteurs financiers et à l'habitat social. L'essentiel est destiné à la poursuite de programmes engagés comme c'est le cas pour l'OCP, l'ONEE ou Autoroutes du Maroc (ADM). Concernant la CDG, les documents accompagnant le projet de loi de finances annoncent un montant de 18 milliards de dirhams mais sans livrer pour autant les projets visés.

■ Autoroutes: Berrechid-Tit Mellil, triplement de la voie Casablanca-Berrechid
A fin juin 2016, les investissements réalisés par Autoroutes du Maroc ont atteint 1,02 milliard de dirhams et l'entreprise compte clôturer l'année sur 2,76 milliards de dirhams. L'année prochaine, elle prévoit d'investir 1,237 milliard de dirhams dans la réalisation de l'autoroute Berrechid-Tit Mellil ainsi que le triplement de la voie Casablanca-Berrechid. Un nouveau contrat programme avec l'Etat est en préparation pour ADM. L'entreprise  prévoit de clôturer l'exercice 2016 sur une perte de 3,7 milliards de dirhams.

■ Mise à niveau du rail et poursuite de la LGV
L'ONCF prépare un nouveau contrat-programme qui devra arrêter les conditions pour le renforcement de la capacité du réseau existant, la poursuite de la LGV  ainsi que la réalisation de nouvelles sections. En attendant, l'Office compte investir 3,1 milliards de dirhams dans la rénovation du réseau, 1,8 milliard dans la poursuite de la réalisation de la LGV et plus d’un milliard de dirhams dans les autres programmes d'investissement.

investissement_entreprises_publique_1_077.jpg

Près des deux tiers de l'investissement prévu en 2017 proviendra de 11 établissements et entreprises publics. A lui seul, le groupe CDG compte engager 18 milliards de dirhams

■ L'OCP poursuit le plan lancé en 2008
D'un montant de 199 milliards de dirhams, le programme d'investissement 2008-2025 du groupe OCP est déployé sur plusieurs étapes: 75 milliards de dirhams au cours de 2008 à 2017, 47 milliards entre 2017-2020 et 77 milliards de 2020 à 2025. La première vague de ce programme est en cours d'achèvement et la deuxième est à l'étude. Elle concerne principalement les axes Gantour-Safi et Boucraâ-Laâyoune à travers notamment la mise en place de nouvelles installations minières, un nouveau hub phosphatier à Safi ainsi que de nouvelles unités de valorisation de la roche à Boucraâ.  

■ ONEE: 14 milliards de DH l'année prochaine
Dans la branche électricité, l'Office poursuit la réalisation du plan d'équipement en moyens de production. Celui-ci prévoit une capacité additionnelle de 5.770 MW sur la période 2016-2020 dont  1.706 MW en charbon avec l'extension de la centrale de Jerrada et deux unités de 693 MW de Safi ainsi que 1.580 MW de puissance éolienne et 1.890 MW en énergie solaire. Pour 2017, 9,2 milliards de dirhams d'investissements sont prévus.
Dans la branche eau, le plan d'équipement au titre de la période 2016-2020 est estimé à 25,7 milliards de dirhams. Il porte sur les projets d'alimentation en eau potable urbaine (15,7 milliards de dirhams) , d'alimentation en eau potable rurale (4,6 milliards de dirhams) et à l'assainissement liquide (5,4 milliards de dirhams). L'année prochaine, 4,9 milliards de dirhams seront consacrés à la poursuite de ce programme.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc