×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 159.147 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 199.098 articles (chiffres relevés le 27/5 sur google analytics)
Législatives 2016

Cuisante défaite pour l’USFP à Agadir

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:4872 Le 10/10/2016 | Partager
Le PJD maintient sa position avec 2 sièges remportés, comme en 2011
Le PAM le talonne de près

Dans la circonscription d’Agadir Ida Outanane, le grand perdant des législatives 2016 est le parti de l’Union socialiste des forces populaires (USFP). Il a été battu à plate couture sur un terrain qui a été durant des décennies son fief. Zéro siège donc pour le parti de la rose qui avait réussi en 2011 à décrocher un seul siège au Parlement remporté alors par Tarik Kabbage aux côtés d’Abdallah Aberni, du Rassemblement national des indépendants (RNI) et d’Issa Mkiki et Abdellah Oubari du Parti justice et développement (PJD). Pour ces législatives, le PJD maintient sa position comme en 2011 avec 2 sièges récoltés. Le RNI remporte encore une fois 1 siège. Et un siège pour le Parti authenticité et modernité (PAM). Le parti de la rose se désole de cette défaite qui lui incombe en quelque sorte. En effet, la cote de ce parti historique avait sérieusement baissé suite à la transhumance de quelques-uns de ses importants membres durant les élections communales et régionales de 2015. Une erreur qui avait affaibli les rangs de l'USFP. Aujourd’hui, Saleh El Malouki et Ismail Choukri (PJD), Hamid Ouahbi (PAM) et Abdallah El Messoudi (RNI) remportent les 4 sièges de la circonscription d’Agadir Ida Outanane. Le parti de Benkirane se place largement en tête avec 36.504 voix remportées sur 73.748 exprimées dont 11.494 annulées. Soit un taux de 49,50% selon les statistiques fournies par le ministère de l’Intérieur. Quant à lui, le PAM a remporté 15.011 voix (20,35%) et 7.804 pour le RNI (10,58%). «Les sympathisants du parti de la lampe, convaincus, ont soutenu leur parti jusqu’au bout en allant voter, d’où cette victoire retentissante», explique cet observateur qui tempère toutefois en ajoutant que «le taux d’abstention était tel qu'il a favorisé la montée encore une fois du PJD», a-t-il ajouté. Cette victoire remportée aisément aussi bien au niveau régional que national permet ainsi aux pjdistes de siéger pour les 5 prochaines années à la tête du gouvernement.

hamid_ouahbi_072.jpg

Avec son parti Rassemblement national des indépendants (RNI), Abdallah El Messoudi décroche l’un des quatre sièges réservés à la circonscription d’Agadir Ida Outanane lors des législatives 2016. Abdallah El Messoudi, 44 ans, est président de la commune d’Imouzzer Ida Outanane depuis 2003. Cet homme d’affaires est membre du Conseil national du parti de la colombe. Il est également membre du Conseil préfectoral d’Agadir Ida Outanane et membre de la Chambre d’agriculture depuis 2009. Abdallah El Messoudi est de même actif au sein de l’Association marocaine des présidents des communes au Maroc.

 

abdallah_el_messoudi_072.jpg

Hamid Ouahbi personnifie la victoire du Parti authenticité et modernité (PAM) dans la circonscription d’Agadir Ida Outanane lors de ce scrutin. Ce docteur en pharmacie et frère du parlementaire Abdellatif Ouahbi est aussi un homme d’affaires accompli. PDG du groupe Soremed pour la distribution pharmaceutique, il est aussi PDG des Laboratoires Zénith Pharma pour la production pharmaceutique. Lors des dernières élections communales et régionales en 2015, Hamid Ouahbi avait présenté une double candidature saluée par les membres de son parti.

 

saleh_el_malouki_072.jpg

Saleh El Malouki donne raison au Parti justice et développement (PJD) d’avoir misé sur lui dans la circonscription Agadir Ida Outanane. Actuellement maire de la commune territoriale d’Agadir, Saleh El Malouki  avait été élu à la majorité lors des dernières élections communales de 2015 et a ainsi succédé à Tarik Kabbage. Cet ex-enseignant d’arabe et ex-USFP vient de réaliser avec Ismail Choukri de bons scores. Ils récoltent lors de ces législatives 2016 deux sièges au Parlement sur les 4 destinés à la circonscription d’Agadir Ida Outanane.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc