×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Législatives 2016

Profils

Par L'Economiste | Edition N°:4869 Le 05/10/2016 | Partager

■ PAM: Fatim Zahra Mansouri (Marrakech Guéliz)

mansouri_069.jpg

L’ex-maire de la ville ocre a choisi cette année de se lancer dans la course électorale au niveau de la circonscription locale. Elle devra croiser le fer avec des figures chevronnées comme Abdelaziz Banine du RNI ou encore le syndicaliste UNTM, Youssef Ait Lhaj Lahcen, qui a été placé par le PJD pour remplacer le salafiste Hammad El Kabbaj

 

■ Istiqlal: Abdelouahab Rafiki Abou Hafss (Fès)

abou_hafs_069.jpg

C’est l’un des profils les plus originaux au niveau des candidatures de l’Istiqlal. Ce salafiste, ancien détenu après les attentats du 16 mai, est placé second sur la liste conduite par le patron de l’Istiqlal Hamid Chabat à Fès.

 

■ RNI: Badr Tahiri (Meknès)

tahiri_069.jpg

C’est l’une des stars montantes du RNI. Après une première élection, le président de la Chambre de commerce et d’industrie brigue un 2e mandat en conduisant la liste du parti de la colombe à la circonscription de Meknès, fief historique de Salaheddine Mezouar, patron du RNI. Il devra faire face à l’une des figures du PJD, le chef du groupe parlementaire sortant, Abdallah Bouanou.

 

■ USFP: Mehdi Mezouari (Mohammedia)

mezouari_069.jpg

Très remuant durant son premier mandat à la Chambre des représentants, Mehdi Mezouari se lance à la recherche d’un 2e mandat au niveau de la circonscription locale de Mohammedia. Une mission qui s’annonce ardue face à des profils comme Tahar Bimezagh, patron de Koutoubia, et Saâd Dine El Otmani, président du Conseil national du PJD.

 

■ FGD: Omar Balafrej (Rabat Chellah)

omar_balafrej_069.jpg

A l’instar des dernières élections communales, Omar Balafrej est le chef de file des candidats de la Fédération de gauche démocratique. Cet élu communal se dit «optimiste», même s’il est conscient que «la tâche ne sera pas aisée», notamment face à des figures comme Ibrahim El Joummani du PAM.

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc