×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Quand l’art cinétique «envahit» Venise Cadre

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:4869 Le 05/10/2016 | Partager
Exposition des insectes et des sculptures au mécanisme constant et régulier
«A-pesanteur» de Noutayel Belkadhi à découvrir jusqu’au 30 octobre
venise_cadre_069.jpg

Parmi les œuvres réalisées par Noutayel Belkadhi lors de sa résidence à la Galerie Venise Cadre, l’on retrouve cet insecte imaginaire (Ph. NB)

C’est une première à la Galerie Venise Cadre (et peut-être même au Maroc)! En effet, l’espace d’art casablancais abrite sa première exposition d’art cinétique en accueillant les créations hallucinantes sorties tout droit de l’imaginaire de Noutayel Belkadhi, artiste tunisien. C’est durant une résidence de trois semaines à la Galerie Venise Cadre, que ce féru de mécanique a réalisé une série de sculptures à découvrir absolument jusqu’au 30 octobre. Dans cet univers fondu dans le métal, où chaque pièce est minutieusement choisie, Belkadhi revisite le «steampunk», et s’inspire du travail d’Alexander Calder ou encore Jean Tinguely. «A-pesanteur représente ce contraste qui existe entre la masse du métal, et le côté cinétique, le travail aérien assez lent qui caractérise certaines de mes œuvres. J’essaie de créer des mouvements qui soient poétiques», précise Belkadhi.
Ces œuvres sont conçues à l’image de l’artiste. «Cet hyper anxieux pour qui les humains sont brutaux et inattendus» crée des sculptures au mécanisme constant et régulier qui seront à la fois son exutoire et le reflet de ce qui le rassure». L’artiste, qui affectionne tout particulièrement la sculpture, est passionné d’insectes, «créatures extrêmement complexes» qu’ils considèrent comme parfaites et dont il est le créateur dans ses ateliers. Fasciné par l’art cinétique, il aime aussi  insuffler de la vie à ses œuvres en les dotant de mécanismes.
Au-delà du côté visuel, ses œuvres procurent un certain bien-être qui plonge le spectateur dans un état de méditation contemplative. C’est notamment le cas du cœur qui bat, de la fleur animée qui éclot ou encore de celle où des ailes battent gracieusement. Une œuvre, très différente du reste de la série attire particulièrement le regard du visiteur. Faisant écho au cœur qui captive l’attention de par son mouvement, un cube en métal trône au milieu de la galerie donnant une impression de froideur jusqu’à ce qu’on l’enlace… Au centre de ce cube d’apparence glaciale, se trouve un cœur qui bat, une sensation unique dont le visiteur ne se lasse pas.
Né à Carthage en 1971, Noutayel Belkadhi a baigné depuis son enfance dans un environnement familial propice à la création. Il s’intéresse alors très jeune à la sculpture et crée sa première œuvre à l’âge de 13 ans! Passionné de mécanique, il suit une formation d’ingénieur roboticien dans l’industrie automobile et électronique. Il mettra rapidement fin à sa carrière. Fuyant cet environnement anxiogène, il se consacre pleinement à son art en s’isolant dans son atelier de Carthage. Belkadhi a participé à de nombreuses expositions à Tunis, Paris, Bruxelles…

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc