×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Le prix Nobel de la médecine à un japonais

    Par L'Economiste | Edition N°:4868 Le 04/10/2016 | Partager
    yoshinori_ohsumi_068.jpg

    Le prix Nobel de médecine 2016 a récompensé le Japonais Yoshinori Ohsumi pour ses découvertes sur l’autophagie, processus par lequel nos cellules digèrent leurs propres déchets et qui, en cas de dysfonctionnement, déclenche la maladie de Parkinson ou le diabète. Ohsumi a fait l’essentiel de sa carrière de biologiste à l’Université de Tokyo, où ses expériences ont donné des clés essentielles à la compréhension du renouvellement des cellules, du vieillissement et de la réponse du corps à la faim et aux infections. «Les difficultés à étudier le phénomène faisaient qu’on en savait peu jusqu’à ce que, dans une série d’expériences brillantes au début des années 1990, Yoshinori Ohsumi utilise de la levure de boulanger pour identifier les gènes essentiels à l’autophagie», a expliqué l’Assemblée Nobel de l’Institut Karolinska, qui décerne le prix. «Il a ensuite poursuivi pour élucider les mécanismes sous-jacents à l’autophagie dans la levure et démontré qu’un mécanisme sophistiqué similaire était employé dans nos cellules», a-t-elle ajouté.
    Né à Fukuoka, Yoshinori Ohsumi, 71 ans, a obtenu son doctorat en 1964 de l’université de Tokyo. Après trois ans à l’université Rockefeller de New York, il est revenu à Tokyo pour créer son propre laboratoire. Depuis 2009, il est professeur à l’institut de Technologie de la capitale nippone.
    La médecine est traditionnellement le premier des prix Nobel décernés chaque année. Doivent suivre la physique mardi, la chimie mercredi, la paix vendredi, le prix d’économie le 10 octobre et la littérature le 13 du même mois.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc