×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:4868 Le 04/10/2016 | Partager

    ■ Les lumières d’une ville éteintes pour contempler le ciel
    La ville de Reykjavik a annoncé mercredi dernier qu’elle éteindrait l’éclairage public durant près d’une heure dans la soirée pour permettre à chacun d’admirer les aurores boréales. La municipalité a expliqué dans un communiqué que la plupart des quartiers de la capitale islandaise, dont notamment son centre, seraient plongés dans le noir complet entre 22h et 23h. «Les habitants sont invités à participer en éteignant la lumière chez eux de sorte que l’obscurité soit la plus complète et la pollution lumineuse minimale», a-t-elle écrit, exhortant aussi à «conduire de manière particulièrement prudente». Capitale la plus septentrionale du monde, Reykjavik demeure potentiellement un excellent point d’observation pour ce phénomène naturel somptueux, sans la lumière des lampadaires.

    ■ Une attaque au parapluie provoque un accident de bus spectaculaire!
    Un conducteur de bus d’Istanbul a récemment perdu le contrôle de son véhicule après avoir été violemment frappé à coups de parapluie par un passager, provoquant un spectaculaire accident qui a fait onze blessés. D’après les images de vidéosurveillance tournées à bord et relayées par des médias turcs, le voyageur en question a d’abord eu un vif échange avec le chauffeur alors que le bus était à l’arrêt. D’autres voyageurs sont alors intervenus pour maîtriser le passager et le faire asseoir sur un siège. Cependant, quelques instants plus tard, alors que le bus a redémarré, l’individu s’est littéralement jeté sur le chauffeur et l’a frappé avec un parapluie. Le conducteur tombe alors de son siège et perd le contrôle du car qui dévie de la voie qui lui est réservée, écrasant près de trois voitures avant de finir sa course en heurtant un autre bus roulant dans le sens opposé, d’après le site internet du journal Hurriyet. Au total, onze personnes, dont le chauffeur, ont été blessées dans l’accident, qui a provoqué un énorme embouteillage à une heure de pointe dans la partie asiatique d’Istanbul. Des témoins ont affirmé que le passager était furieux parce qu’après avoir raté son arrêt, le conducteur a refusé de s’arrêter pour le faire descendre. L’homme, âgé de 35 ans, a été arrêté par la police.

    ■ Le premier ministre chinois enfile le maillot de hockey canadien
    Le Premier ministre chinois Li Keqiang a récemment enfilé  le maillot des Canadiens de Montréal, club mythique de la Ligue nationale de hockey (LNH), en marge de sa visite officielle au Canada. Li Keqiang et son homologue Justin Trudeau, vêtus du maillot rouge, cerclé d’une bande bleu, frappé des signes «C» et «H» des Canadiens, sont prudemment descendus sur la glace du Centre Bell, la patinoire de l’équipe la plus titrée du Championnat nord-américain de hockey. Les deux premiers ministres ont entre autres rencontré plusieurs anciens joueurs vedettes des Canadiens et un groupe de jeunes hockeyeurs locaux d’origine chinoise.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc