×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Tanger: Cure de rajeunissement pour Tanja El Balia

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:4868 Le 04/10/2016 | Partager
    Un programme de rénovation de 447 millions de dirhams
    Voirie, éducation, santé, mais aussi protection de l’environnement
    roi_tanger_068.jpg

    Sa Majesté le Roi a lancé les travaux d’un programme intégré de mise à niveau du quartier Tanja El Balia, vendredi dernier (Ph. MAP)

    Les habitants de Tanja El Balia ont décroché le gros lot. Vendredi dernier, le Roi a lancé les travaux d’un programme intégré de mise à niveau de ce quartier atypique. D’un montant global de 447 millions de dirhams, il s’agira de permettre l’amélioration du cadre de vie de la population locale et à l’accompagnement du développement démographique de cette zone, dont une grande partie a récemment intégré le périmètre urbain. Car en effet, Tanja El Balia est à la fois trop près du centre pour être qualifié de quartier périphérique, mais en même temps, il concentre des zones qui étaient incluses dans le périmètre rural avec une grande étendue forestière et côtière.
    Le programme inclut d’abord un volet voirie avec la généralisation de la couverture du quartier par les réseaux d’eau potable, d’électricité et d’assainissement liquide, le renforcement du réseau d’éclairage public, le revêtement de 40 km de routes, la construction d’équipements publics de proximité, le réaménagement et la délocalisation de l’actuelle décharge, ainsi que la création d’espaces verts.
    Le programme a pour objectif d’aider à combler les déficits locaux en matière d’éducation et de santé avec la création de neuf établissements d’enseignement de différents niveaux. Il porte également sur la construction d’un foyer féminin, d’une maison pour jeunes, de six terrains de sport de proximité, d’un centre de santé et d’un marché de proximité.
    Côté environnement, le programme intégré de mise à niveau du quartier Tanja El Balia ambitionne également la lutte contre la pollution générée par l’actuelle décharge publique, à travers notamment la fermeture de cette dernière et sa reconversion en un parc paysager. Une nouvelle décharge publique, aux normes internationales et dotée d’un système de valorisation énergétique, est en cours de réalisation en dehors de la ville. A rappeler que Tanger Métropole est un projet intégré et multidisciplinaire lancé en 2013. Il est destiné à améliorer le cadre de vie des habitants avec des projets dans des domaines divers comme l'urbanisme ou la culture en passant par la santé et le commerce. L'enveloppe globale prévue est de 7,66 milliards de dirhams. Les projets dont une grande majorité ont déjà été lancés devraient s'étaler jusqu'en 2017.

    Bni Makada en ligne de mire

    Autrefois méga-quartier sous-équipé, Bni Makada s’est hissé aujourd’hui au rang d’arrondissement. Le quartier continue de compter avec l’attention des responsables. C’est le cas vendredi avec le lancement par le Roi d’un centre de santé d’un genre nouveau. Il s’agit du Centre médical de proximité - Fondation Mohammed V pour la Solidarité. Il s’agit d’un projet doté d’un montant d’investissement global de 37 millions de dirhams et dont la durée des travaux sera de 24 mois.
    Il sera érigé sur un terrain de 6.000 m2 et comportera une unité d’urgences médicales de proximité, des pôles de consultations médicales spécialisées et des maladies chroniques, de traumatologie et de rééducation fonctionnelle, et de soins bucco-dentaires.
    Il comprendra également un pôle de santé mère-enfant abritant une unité d’accouchement, des services de gynécologie et obstétrique, de pédiatrie, de médecine préventive et promotionnelle, outre un pôle médico-technique doté d’une unité d’exploration endoscopique et radiologique, d’un laboratoire d’analyses biologiques, d’un bloc opératoire, de salles d’hospitalisation et d’une pharmacie.
    Ce centre est le fruit d’un partenariat entre la Fondation, le ministère de la Santé, et la wilaya de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

    De notre correspondant,
    Ali ABJIOU

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc