×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    La Bourse verrouille la sécurité des transactions

    Par Soufiane NAKRI | Edition N°:4856 Le 15/09/2016 | Partager
    Une nouvelle plateforme qui traite les données en temps réel
    Possibilité de rejouer à tout moment un carnet d’ordres

    La nouvelle plateforme de cotation  et de négociation  «Millennium», implémentée par la Bourse de Casablanca, est dotée d’un nouveau système de surveillance plus efficace. Il permet d’analyser en temps réel «real-time» et «offline» des données relatives aux ordres et aux transactions. Ce logiciel comprend une batterie d’alertes qui identifie les comportements suspects. «Cet outil va  contribuer à améliorer la transparence de notre marché et à renforcer sa crédibilité, ce qui consolide la confiance des investisseurs», déclare Karim Hajji, DG de la Bourse de Casablanca.
    La nouvelle plateforme offre aux investisseurs la possibilité de rejouer à tout moment un carnet d’ordres. Ce dernier récapitule à un instant donné l'état de l'offre (vendeurs) et de la demande (acheteurs) sur une valeur. A cela s’ajoute l’accès à un historique des transactions en ligne avec un reporting automatisé. L’ensemble de ces solutions sont intégrées dans la branche «Millennium Surveillance».
    La deuxième branche intitulée «Millennium Exchange» couvre l’ensemble de la chaîne du trading ou post-trading. Cette solution permet une flexibilité et une possibilité de paramétrage pour contrôler automatiquement certaines règles de marché grâce à des filtres prédéfinis. Ce qui apporte aux négociateurs une autonomie dans la gestion de leurs limites et de leurs profits.
    La mise en place de cette plateforme a permis d’améliorer certaines fonctionnalités, notamment les mécanismes de réservation des valeurs qui sont désormais gérés automatiquement à 100%. La durée du fixing qui correspond aux périodes de pré-ouverture et de post-clôture d'un marché est fixée à 10 minutes au lieu de 60 minutes précédemment. Ce qui favorise la liquidité et évite les réservations successives en fin de journée. Cette nouvelle fonctionnalité va permettre d’établir un cours d’équilibre qui satisfait toutes les parties lors de la confrontation entre acheteur et vendeur quel que soit le volume des transactions.
    Les retombées de la mise en place de Millennium sont multiples. A court terme, l’adoption d’un ensemble des règles conformes aux standards internationaux, ainsi que la terminologie anglo-saxonne sont susceptibles d’améliorer la visibilité pour attirer de nouveaux investisseurs. Cette plateforme réalisée  avec l’appui de la City est opérationnelle depuis le 1er août.  C’est exactement la même que celle implémentée  à Londres, Milan, Johannesburg et Nairobi. Elle a attiré  près de 20 opérateurs nationaux, dont Maroclear et l’Autorité marocaine des marchés des capitaux. Une douzaine de rediffuseurs internationaux y sont connectés. Par ailleurs, à moyen et long terme, cette plateforme permettra d’accompagner le développement du marché et de contribuer à son positionnement régional.

    Plateforme multiservices

    Le Millennium offre également la possibilité de traiter de nouveaux produits et instruments financiers tels que les Exchange Traded Fund (ETF), les Organismes de placement collectif immobilier  (OPCI), les bons du Trésor et les produits dérivés.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc