×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Stratégie de carrière
    Apprendre à séduire le marché!

    Par Ahlam NAZIH | Edition N°:4855 Le 14/09/2016 | Partager
    Créer un réseau, renforcer ses soft skills, se perfectionner en permanence,...
    Le self branding pour cultiver et vendre son image
    strategie_de_carriere_055.jpg

    Dessiner son avenir, se fixer des orientations et objectifs clairs. C’est la technique des winners. Naviguer à vue vous fera perdre du temps précieux, ou vous poussera vers des horizons qui pourraient vous être désobligeants (Ph. Fotolia)

    Définir ce que l’on souhaite accomplir dans la vie sonne a priori comme une évidence. Mais combien d’entre nous se posent cette question fondamentale? La majorité des jeunes, et même des moins jeunes, évoluent au gré des opportunités qui se présentent, et non en fonction de leurs aspirations. «En général, les jeunes pensent seulement à valider leurs modules et à réussir leur cursus. Au final, ils ont un diplôme, mais pas de projet de carrière», relève Leïla Naïm, professeur à l’Esca business school, coach consultante en stratégie de carrière. «Ils avancent également avec des croyances limitantes et des préjugés de leur entourage. Or, il est tout à fait possible de choisir son parcours et de créer sa chance sur le marché du travail», poursuit-elle. Seule condition, posséder une vision claire de ses ambitions et objectifs, et prendre la trajectoire permettant d’y arriver.
    Il est conseillé de faire le point sur votre plan de carrière le plus tôt possible, à savoir dès le baccalauréat (voir interview ci-dessous). Vos choix de formation, vos stages et vos candidatures futures s’opèreront, ainsi, en cohérence avec vos objectifs.
    Néanmoins, cela ne suffit pas. Une fois sur le marché, il faut mettre en place une stratégie bien définie. Se doter en permanence des compétences vous permettant d’atteindre votre but, créer et animer un réseau de contacts, se documenter, renforcer ses soft skills, assister à des conférences,… et surtout accroître sa visibilité. «Pour être un profil courtisé par le marché, il faut mettre en place une stratégie de séduction», insiste Leïla Naïm. Le self branding est, pour ainsi dire, crucial. «Avec les réseaux sociaux, nous sommes à l’ère de la visibilité. Cela dit, il faut qu’elle soit intelligemment travaillée», soulève Khadija Boughaba, DG du cabinet Invest RH. En effet, à l’heure du 2.0, il devient plus facile de se construire une image et de la rendre disponible pour le public, notamment à travers des blogs, des pages sur les réseaux sociaux, des CV vidéos,… Toutefois, la prudence est de mise. «Il faut véhiculer l’image qui servira au mieux votre carrière. Une image cohérente et surtout pas exagérée», conseille Boughaba. «Mieux vaut aussi accomplir des choses pour ensuite en parler sur le Net. Rien ne sert de relever des futilités. Et comme dans toute stratégie marketing, partir du besoin du client final, qui est l’employeur, pour vendre vos atouts», poursuit-elle. La rentrée est souvent l’occasion de reprendre un nouveau départ. Il n’est jamais trop tard, il reste toujours possible de marquer une halte et de réorienter sa carrière.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc